Courts-métrages : Compétition 1 / Solitudes

  • 27èmes rencontres (2015)
  • Actualités
  • La Pelicula

Le premier programme de la section des courts-métrages en compétition est composé de cinq films qui mettent brillamment en lumière les difficultés que l'on peut rencontrer pour vivre avec nos solitudes que l'on soit enfant ou adulte.
Dans Samanta et Apnea, deux petites filles souffrent d'une carence affective et tentent de se faire aimer par un adulte qui n'est pas un parent. Samanta fait tout pour tenter d'attirer l'attention de Profeto, un immigré péruvien qui l'a recueillie chez lui. Quant à la jeune Claire dans Apnea, elle tue le temps et cherche l'affection de Maria, la baby-sitter qui s'occupe d'elle. Ce film est le premier courtmétrage réalisé par l’actrice chilienne Manuela Martelli qui a également participé à l'écriture du scénario de Mar, long-métrage de Dominga Sotomayor sélectionné dans la compétition fiction cette année. Dans Completo, Niño de metal et A era de ouro, ce sont les adultes qui cherchent leurs repères. Alors qu'il parvient enfin à décrocher un rendezvous avec une jeune fille qu'il courtise, Completo, livreur de lait, se retrouve malgré lui embarqué dans un règlement de comptes violent. Ivan D. Gaona a été l'assistant du réalisateur colombien Juan Andrés Arango sur le tournage de La Playa D.C., projeté cette année dans la Muestra, l'âge des explorations. Dans Niño de metal, Ramon prend conscience de la difficulté d'être père lorsqu'il cherche désespérément son jeune garçon Ozzy que son ancienne compagne lui a confié pour la journée. On retrouve ce sujet de la complexité des liens de filiation pèrefils dans un autre film programmé dans la section Panorama Fiction, Gente de bien de Franco Lolli.
Simone et David, protagonistes de A era de ouro, étaient amants autrefois, ils se recroisent. Entre souvenirs, tristesse et mélancolie se tissent les liens de leurs retrouvailles.

A.A.