La Película n°3: Ombres et lumière - Tango

  • 29èmes rencontres (2017)
  • La Pelicula

Le tango danse le désir et la perte, l’union et le déchirement, l’espoir et la désillusion sur les écrans de la ville qui a vu naître Carlos Gardel, avec les projections d’un documentaire et de deux fictions. Yo no sé que me han hecho tus ojos, de Sergio Wolf et Lorena Muñoz, rend hommage à la célèbre et énigmatique Ada Falcón, soixante ans après qu’elle s’est tue. Ce dialogue entre le passé et le présent est une reconstruction qui interroge à la fois la vie de l’artiste et l’art du documentaire.
Dans l’atmosphère onirique du film de Fernando Solanas, El Sur, la musique d’Astor Piazzola chante une histoire personnelle et collective, celle d’un retour et d’une libération, habités par les fantômes et les fantasmes. Les voix qui retentissent dans la nuit incarnent le désir, celui de l’amour et d’un avenir meilleur. Pour Juan Pablo Zaramella, le tango est une source d‘inspiration. Son récent court-métrage réalisé en stop-motion, Luminaris, a été créé à partir et autour de La Lluvia de las estrellas d’Osmar Maderna. La mélodie remplace les mots, elle est le rythme effréné qui anime un fabricant de lumière et danse sa libération. Dans chacun de ces films, le tango donne le ton d’une histoire collective et les sentiments d’une aventure personnelle.
L.G.

Venez voir, écouter un spectacle de tango ou participer à une milonga avant et après les projections ! Après la séance spéciale du 19 mars aura lieu, le 23 mars, un « Ciné Milonga » : projection de Yo no sé que me han hecho tu ojos suivie d’une milonga, à Tangueando.


La Película n°3 - Dimanche 19 mars 2017 : Voir / Télécharger le PDF