Si je suis perdu, c'est pas grave / Toulouse l’Argentine

  • 27èmes rencontres (2015)
  • Actualités
  • La Pelicula

Si je suis perdu, c'est pas grave de Santiago Loza

(Argentine, france 2014 · 1h35 )
 

Dès les premières images, dès les premiers mots, Toulouse est là, territoire de cinéma et personnage à part entière, laboratoire de l’intime où se construit un documentaire imaginaire. Santiago Loza, réalisateur, dramaturge et metteur en scène de théâtre, confronte des acteurs argentins et français à une caméra qui les observe, seuls ou par deux. Les personnages apparaissent un par un lors d’un casting constitué de photos d’identité animées en noir et blanc. Les récits, en couleurs, coulent le long de la Garonne ou d’un canal, animent la place du Capitole ou le quai de la gare Saint-Agne. Les étrangers deviennent familiers, tout comme la ville habitée d’une voix off féminine qui pose continuellement la question de la solitude. Des histoires émergent, des performances se déclinent pour constituer un passé, des souvenirs. On se sent bien dans cette ville, dans ce film, avec ces personnes. Toulouse est devenue un théâtre de proximité où se racontent des histoires, comme une fiction du réel.

M.F.G

Informations, dates et horaires de projection...