Films en compétition   Films hors compétition   Animations, actions éducatives   Rencontres   Séances spéciales

   (Tous les films sont sous-titrés en français sauf mention)

Mercredi 8 Mai 2019

Eléments
Mercredi, 8 Mai, 2019 (Jour entier) Sortie : Retour de flamme

Mercredi, 8 Mai, 2019 (Jour entier)

Sortie : Retour de flamme

Après avoir été mariés pendant plus de 25 ans, Marcos et Ana traversent une crise existentielle qui les amène à se séparer. Leurs nouvelles vies de célibataires semblent fascinantes et excitantes au début, mais elles commencent peu à peu à devenir, monotone pour Ana, et un véritable cauchemar pour Marcos. Une nouvelle comédie romantique, au grand succès public en Argentine en 2018, portée par Ricardo Darín (Dans ses yeux, El Presidente) et Mercedes Morán (La Ciénaga, Agnus Dei), stars incontournables du cinéma argentin.

 

Voir la page

 
Mercredi, 8 Mai, 2019 (Jour entier) Sortie : Le chant de la forêt

Mercredi, 8 Mai, 2019 (Jour entier)

Sortie : Le chant de la forêt

Ce soir, dans la forêt qui encercle ce village au nord du Brésil, le calme règne.
Ihjãc, un jeune indigène de la tribu Krahô marche dans l’obscurité, il entend le chant de son père disparu qui l’appelle.
Il est temps pour lui d’organiser la fête funéraire qui doit libérer son esprit et mettre fin au deuil.
Habité par le pourvoir de communiquer avec les morts , Ihjãc refuse son devenir chaman.
Tentant d’échapper à son destin, il s’enfuit vers la ville et se confronte alors à une autre réalité : celle d’un indigène dans le Brésil d’aujourd’hui.

 

Voir la page

 
Mercredi, 8 Mai, 2019 (Jour entier) Sortie : Matar a Jesus

Mercredi, 8 Mai, 2019 (Jour entier)

Sortie : Matar a Jesus

Inspiré par une tragédie autobiographique, ce premier film impressionant de maturité aborde le désir de vengeance qui envahit Paula, jeune étudiante, après qu'elle a été témoin de l’assassinat de son père, professeur à l’université de Medellín. Deux mois après, alors que l’enquête officielle est déjà classée, Paula croise le sicario exécuteur, Jesús. Cette rencontre avec l’assassin, la relation qui se noue entre eux et la possibilité de se venger s’ouvrent à un questionnement sur l’exclusion, les limites de l’humain et la difficulté du passage à l’acte qui va perpétuer la violence ou la nécessité de résister et de reconnaître en l’autre une partie d’humanité, peut-être aussi une victime. Laura Mora a pour référence le style néoréaliste de son aîné Víctor Gaviria et a opté pour des acteurs non professionnels. Ils apportent le sceau de l’authenticité à ce film qui aborde la question universelle de la justice, à travers la complexité des problèmes posés à un pays pour sortir d’une longue histoire de violences qui a marqué les esprits et les consciences.

 

Voir la page