Films en compétition   Films hors compétition   Animations   Rencontres   Séances spéciales         (Tous les films sont sous-titrés en français sauf mention)

Semaine du 3 Juin 2019

Heure lun mar mer jeu ven sam dim
19
07/06/2019 - 19:00
SALC : Exil Espagnol et Amérique latine, projection rencontre

Vendredi, 7 Juin, 2019 - 19:00

Hôtel du Département de la Haute-Garonne, 1 bd de la Marquette, Toulouse - M° ligne B -Canal du Midi

SALC : Exil Espagnol et Amérique latine, projection rencontre

Projection de "Vale a pena sonhar" (Rêver à tout prix) en présence de la réalisatrice Stela Grisotti suivie d'une rencontre avec Gérard Malgat, auteur de "Gilberto Bosques au secours des Républicains espagnols : la diplomatie mexicaine au service de la liberté (1939-1942)".

Gilberto Bosques Saldívar (1892-1995) prend ses fonctions de Consul général du Mexique en France en janvier 1939, au moment de la défaite de la République espagnole et de la Retirada, cet immense exil d’un demi-million de réfugiés immédiatement parqués dans des camps improvisés, dans des conditions de vie désastreuses. Gilberto Bosques et ses adjoints mettent en œuvre de multiples mesures de secours et d’aides économiques et matérielles. Obligé de quitter Paris en juin 1940 lors de l’invasion allemande, Bosques rejoint Marseille et va faire du Consulat du Mexique dans cette ville, un centre névralgique pour la protection de tous les « indésirables » persécutés par le Régime de Pétain et par la force occupante. Arrêté par la Gestapo en novembre 1942, il est transféré en Allemagne. Il est libéré en avril 1944 par un échange de prisonniers entre les deux pays.

Plus d'infocations sur le film ici

Inscriptions ici

 

Voir la page

 
07/06/2019 - 19:30
SALC 2019 - Îles Caraïbes : Nouveaux Regards

Vendredi, 7 Juin, 2019 - 19:30

Le Cin'Hoche, 6 Rue Hoche, 93170 Bagnolet

 

SALC 2019 - Îles Caraïbes : Nouveaux Regards

Cinélatino, Rencontres de Toulouse et l'association IROKO, en partenariat avec le Cin'hoche de Bagnolet  vous proposent, dans le cadre de la 6ème édition de la semaine de l'Amérique latine et des Caraïbes, une soirée dédiée au Jeune cinéma des Îles Caraïbes :

ÎLES CARAÏBES : NOUVEAUX REGARDS

Courts-métrages cubains, guadeloupéen et documentaire jamaïcain

Cinélatino, Rencontres de Toulouse et l’association IROKO vous invitent à découvrir la vitalité et la créativité des cinéastes des îles caraïbes à travers la projection d’un programme de courts-métrages (Cuba, Guadeloupe) en présence de réalisateurs et d’un documentaire de création Jamaïquain, Black Mother de Khalik Allah. Un cocktail sera proposé entre les deux séances.

Le vendredi 7 juin 2019 de 19h30 à 23h au Cin'Hoche de Bagnolet.
Prix courants de la salle

Le programme

19h30 PROGRAMME DE COURTS-METRAGES (1h22)

Féfé Limbé de Julien Silloray (Guadeloupe/France, 2016, 27m) - en présence du réalisateur (sous-réserves)

Féfé, 65 ans, vit son premier chagrin d'amour. Dahlia sa bien-aimée est partie du jour au lendemain vivre en France. Mais comment surmonter un deuil amoureux quand on a décidé qu'il n'y aurait qu'une seule personne pour partager sa vie ?

 

 

 

Angela de Juan Pablo Daranas (Cuba, États-Unis, 2018, 13m)

Une immigrante cubaine tente de trouver sa place à New York.

 

 

 

 

 

Gloria eterna de Yimit Ramírez (Cuba, 2018, 13m)

Julian est un travailleur exceptionnel qui mérite la plus haute distinction décernée par sa société. Il a toujours convoité ce prix, mais l’heure de la distinction sonne aussi avec l’heure des conflits intérieurs.

 

 

 

Dominó de Eduardo del Llano (Cuba, 2017, 22m)

Et si un émir rachetait Cuba ? Avec un humour grinçant, un sujet de discussion éminemment épineux abordée au cours d'une partie de dominos endiablée !

 

 

 

21h00 COCKTAIL

21h30 DOCUMENTAIRE DE CRÉATION (1h17)

Black Mother de Khalik Allah (Jamaïque, États-Unis, 2018, 1h17)

La Jamaïque comme une polyphonie où l'image dissociée du son donne à voir les corps, les regards et les reliefs de cette île mythique. Khalik Allah, photographe de la street culture et réalisateur du clip Lemonade de Beyonce, mêle histoires personnelles et grande Histoire, du quotidien des femmes à la colonisation et la résilience historique, des nourritures terrestres et spirituelles à la mortalité, sans jamais tomber dans la galerie de portraits. Un instantané résolument vivant.

 

 

Cette soirée est proposée par l’ARCALT – Cinélatino, Rencontres de Toulouse et l'association IROKO en partenariat avec le cinéma le Cin'Hoche et Est Ensemble Grand Paris.

 

Voir la page

 
21
03/06/2019 - 21:00
SALC : Un Exilio, película familiar

Lundi, 3 Juin, 2019 - 21:00

BRESSOLS, Vendredi 7 juin, 20h00, Cinéma la muse

MONTPELLIER, Lundi 3 juin,  21h00, Utopia Sainte Bernardette

SAINT-GAUDENS, Jeudi 6 juin, 20h30, Cinéma le Régent

TARBES, Jeudi 6 juin, 19h00 Le Parvis

TOULOUSE
Mardi 4 juin, 18h30,  Instituto Cervantes
Samedi 8 juin, 20h30,  Utopia Borderouge

TOURNEFEUILLE,  Mardi 4 juin, 20h30, Cinéma Utopia Tournefeuille

SALC : Un Exilio, película familiar

Le 25 mai 1939, fuyant Franco et ses hommes, 1599 républicains espagnols quittent le port de Sète à bord du Sinaïa, navire français affrété par les Anglais. Ils arrivent quelques semaines plus tard à Veracruz au Mexique où le président Lazaro Cardenas les accueille à bras ouverts. Parmi eux, les quatre grands-parents Juan Francisco Urrusti.

Le réalisateur mexicain est resté fasciné, depuis son enfance, par les films familiaux et les images documentaires. Avant même de posséder une caméra, alors qu’il était encore très jeune, il s’est procuré un enregistreur vocal pour recueillir sur bande magnétique les différents témoignages de ses grands-parents. Des années plus tard, pour les besoins de ce film, il ressort ces enregistrements et les entremêle avec plusieurs entretiens de ses parents, de sa tante mais aussi de différents exilés ou descendants d’exilés. Il remonte alors dans sa généalogie jusqu’à ses arrière grands-parents, et parvient ainsi à couvrir une période historique allant du règne d’Alfonse XIII jusqu’au Mexique et à l’Espagne de nos jours.
Revenant sur la perception qu’ont ces réfugiés (et descendants de réfugiés) des évènements marquants de la guerre civile espagnole et de la seconde guerre mondiale, il parvient à mettre en lumière des faits parfois oubliés ou omis dans les manuels d’Histoire.
Plus qu’un documentaire familial, Un exilio est un véritable témoignage historique retraçant le parcours incroyable des hommes et femmes, ayant quitté l’Espagne durant la guerre civile des années 30.

Année de réalisation : 2017
Durée :  124 min

(Kévin Bordus - DOC-Cévennes, source film-documentaire.fr)

 

Voir la page