Programmation scolaire en région

Films programmés en régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine en séance scolaire pendant Cinélatino, 30èmes Rencontres de Toulouse :

Télécharger la liste des salles participantes > télécharger

 

Collège et Lycée

Lycée

Collège

 

Collège et Lycée

 

Mala Junta


de Claudia Huaiquimilla [Chili, 2016, 1h30]

De la 4ème à la terminale
Disciplines concernées : espagnol, histoire-géographie

 

Pour éviter l'internement dans un centre de rééducation, une solution de la dernière chance s’offre à Tano, 16 ans. Il est expédié dans le sud du Chili chez son père qu’il n’a pas vu depuis des années. Entre l'ennui de la vie à la campagne et le ressentiment envers son père, une amitié va naître entre l’adolescent rebelle et Cheo, un garçon timide et maladroit harcelé en raison de ses origines indigènes. Chacun apprendra à dépasser ses difficultés grâce à l’autre : si Tano canalise progressivement sa colère, Cheo quant à lui trouve la force de revendiquer son identité indigène. Tous deux s’impliquent alors dans la défense du territoire Mapuche …
 

Dans un contexte politique fort, Claudia Huaiquimilla, réalisatrice mapuche, s’empare sans folklore d’un thème, d’une culture et d’une lutte qu’on lui sent familiers. Elle articule progressivement l’intime et le collectif : elle interroge les conflits et les non-dits familiaux, les préjugés sociaux tout en donnant à voir, à travers le regard de Tano et Cheo, le quotidien d’une population victime d’une grande violence.

 

PRIX DES LYCÉENS 2017

Accompagnements pédagogiques :
Dossier pédagogique par Cinélangues
Bande-annonce, photos et dossier de presse sur Bodega Films
Entretien avec la réalisatrice en espagnol sur El ciudadano

 

 

Lycée


Rêves d'or


de Diego Quemada-Diez [Mexique, 2013, 1h42]

Lycée
Disciplines concernées : espagnol, histoire-géographie, philosophie

 

Originaires du Guatemala, Juan, Sara et Samuel, trois adolescents qui aspirent à une vie meilleure, tentent de se rendre aux Etats-Unis. Pendant leur périple à travers le Mexique, ils rencontrent Chauk, un indien du Chiapas qui ne parle pas l’espagnol et qui se joint à eux. Lors de leur voyage dans des trains de marchandises ou le long des voies de chemin de fer, ils devront affronter une dure et violente réalité…
 

Cette fiction, d’un réalisme saisissant, est basée sur une démarche documentaire et nourrie par les témoignages de centaines de migrants que le réalisateur a rencontrés. Ils s’incarnent ici par le biais de personnages interprétés par des acteurs non professionnels criants de justesse. Ce film est un hommage à ceux que le réalisateur appelle des « héros dont les histoires sont comme des poèmes épiques» ; il invite à une réflexion ample sur l’humain, sur ce qui nous rapproche au delà de ce qui nous sépare. Un voyage initiatique, un film qui nous déplace, très profondément.

Le film a reçu en 2014 le Prix Jean Renoir. Il est programmé dans la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée pour l’année scolaire 2017-2018 dans le cadre du dispositif Lycéens et Apprentis au Cinéma. Cinélatino reprogramme le film à cette occasion-là, en partenariat avec l’ACREAMP.

 

Accompagnements pédagogiques :
Dossier complet sur Transmettre le cinéma
Dossier pédagogique sur Zéro de conduite
Captation vidéo de l’analyse du film par Amanda Rueda et Marie-Pierre Lafargue dans le cadre de la formation Lycéens au cinéma 2017 (mot de passe : acreamp2018)
Photogrammes du film : télécharger ici
 

 

Fraise et chocolat
(Fresa y chocolate)


de Tomás Gutiérrez Alea [Cuba, 1993, 1h50]

1ère et terminale
Disciplines concernées : espagnol, histoire-géographie, philosophie

 

La Havane, Cuba, 1979. Jeune étudiant en sciences sociales, David aime son pays et la révolution castriste avec la fougue et la naïveté qu'il semble manifester en toute occasion, y compris dans ses histoires d'amour. Au sortir d'une peine de cœur, David rencontre Diego à la terrasse d'un glacier. Attiré par David, Diego l'invite chez lui, où le militant idéaliste découvre l'univers singulier et inconnu de l'intellectuel homosexuel : des livres interdits ; les étranges sculptures d'un jeune créateur ; des reliques de grands artistes cubains pré-révolutionnaires. Effrayé autant que fasciné, David décide d'espionner Diego sur les conseils d'un ami militant, sans savoir que cette rencontre lui offrira l'occasion de questionner ses préjugés, de s'ouvrir à d'autres pans de la culture cubaine et de construire une belle amitié.
 

Fresa y chocolate a été réalisé en 1993 par Tomás Gutiérrez Alea (Histoires de la Révolution- 1960 ; Mémoires du sous-développement - 1968) et Juan Carlos Tabio. Il estl'adaptation du conte « Le loup, la forêt et l'homme nouveau » écrit par Senel Paz en 1990 – également auteur du scénario du film. Sélectionné dans d'importants festivals nationaux et internationaux et lauréat de nombreux prix, Fresa y chocolate sort à point nommé l'année où l'Organisation Mondiale de la Santé se décide à ôter l'homosexualité de la liste des maladies mentales. Récit d'apprentissage, réflexion humaniste sur la différence et la tolérance, le film lève le voile sur un tabou sociétal à travers le personnage de Diego - magnifiquement interprété par Jorge Perugorría - doublement discriminé pour son homosexualité et pour sa pensée critique envers l'orthodoxie soviétique. Dans la lignée des films cubains : Mauvaise conduite de Nestor Almendros (1983) ; Avant la nuitde Julian Schnabel (2000) et plus récemment Santa y Andres de Carlos Lechuga (2016),Fresa y chocolate reste un film nécessaire en lien avec une actualité qui dépasse largement les frontières insulaires de Cuba.

 

Accompagnements pédagogique :
Etude détaillée du film sur Nuevo Mundo
Fiche du film par Face à Face : télécharger
Questionnaire sur le film en espagnol sur Edualter
Interview du réalisateur sur BBC Mundo
Bande-annonce sur youtube (VO)

Interventions sur Fresa y Chocolate

Ce film est programmé en partenariat avec l’ACREAMP dans le cadre du cycle « Rétrovision »  du mois de mars. Louise Legal, intervenante cinéma, sera présente dans plusieurs salles de la région pour animer des échanges lors de séances publiques en soirée.
Si cela est possible, n’hésitez pas à profiter de ces occasions pour organiser des sorties avec vos élèves.

Dates des projections :
02/03 Agen 20h30
04/03 Caussade 17h30
09/03 Gourdon 21h
11/03 Levalanet  (horaire à venir)
12/03 Ramonville 21h
15/03 Aiguillon 20h30 (à confirmer)
22/03 Colomiers (horaire à confirmer)
24/03 Auterive 15h
26/02 Castelnaudary (horaire à confirmer)
27/02 Biars (horaire à confirmer)
28/02 Auzielle (horaire à confirmer)

 

Collège

Petites histoires d'Amérique latine -volume 2


Niveau 6ème, 5ème
Disciplines concernées : espagnol, histoire-géographie

 

Ce programme de courts-métrages contient quatre histoires pour partir en voyage :

En Amazonie, dans les Andes et sur Mars,
Dans la grande forêt, celle des arbres géants,
Dans une petite terre où deux fleurs se rejoignent,
Sur le chemin du vent où marchent deux enfants,
Vers une autre planète, par la route des rêves,
A travers le documentaire, l’animation et la fiction.

Quatre histoires qui sont comme des graines que l'on sème,
qui racontent comment tout recommence, toujours,
et ainsi va le cycle de la vie.

 

CAMINHO DOS GIGANTES
(LE CHEMIN DES GÉANTS)


de Alois Di Leo (Brésil, 2016, 12')

Dans une forêt aux arbres géants, une petite fille indigène se questionne sur le cycle de la vie et le respect des coutumes ancestrales. Au son d’une flûte, elle prend la mesure du lien indéfectible qui unit les hommes aux forces de la nature.

 

Sans paroles

 

BÁ (Grand-mère)


De Leandro Tadashi (Brésil, 2015, 14’)

La grand-mère de Bruno est très vieille et ne peut plus vivre toute seule. Lorsqu’elle vient habiter dans sa maison et qu’il doit lui laisser sa chambre, Bruno ne l’accueille pas à bras ouverts. Et si le bouleversement de ses habitudes permettait à de nouveaux liens d’éclore ?

 

VOSTF

 

 

WUEJIa NYI, EL CAMINO DEL VIENTO
(WUEJIA NYI, LE CHEMIN DU VENT)


De Diana Torres Llantén (Colombie, 2013, 12’)

Chaque matin, deux enfants entament une longue marche à travers la montagne, la pente et le vent pour complices, libres comme l’air durant cette parenthèse quotidienne. Mais où vont-ils ?

 

VOSTF

 

 

 

VIAJE A MARTE (Voyage sur mars)


De Juan Pablo Zaramella (Argentine, 2004, 16’)

Antonio, fasciné par les petits hommes verts qu’il voit à la télé, n’a qu’une envie : aller sur Mars. Et son grand-père certifie qu’il connaît le chemin ! Où un simple voyage en camionnette rouge se transforme en invitation à ne jamais arrêter de rêver.

 

VOSTF

 

Dossier pédagogique réalisé par Cinélatino : télécharger