Cinelatino annulé... Et après ?

  • 32èmes rencontres (2020)
  • Gros plan
  • Actualités

Ce vendredi 20 mars devait se dérouler l’inauguration de la 32ème édition de Cinélatino mais les restrictions sanitaires en ont décidé autrement. Nous avons dû annuler le festival et l’association qui l’organise l’Association des Rencontres Cinémas Amérique Latine de Toulouse est confinée comme tous nos compatriotes.
La pandémie de coronavirus touche aussi l’Amérique latine, ce qui interdit tout voyage à travers l’Atlantique et nous pensons bien sûr à tous nos amis cinéastes et producteurs qui, après nous, vont être confrontés au risque de maladie dans leurs pays qui n’ont pas le niveau de couverture hospitalière de l’Europe.
Notre solidarité avec eux va s’organiser dans les mois qui viennent car beaucoup de films que nous avions programmés, même ceux des compétitions qui sont inédits dans notre pays, ont un distributeur en France et sortiront en salle un fois le confinement passé. Nous accompagnerons ces sorties en vous informant au fur et à mesure pour que vous puissiez les voir.
Pour les compétitions, nous envisageons des solutions qui permettent de donner une visibilité à ces films inédits. Avec La Cinémathèque de Toulouse, nous avons décidé de reporter en octobre la section Otra Mirada consacrée à Maria Augusta Ramos.
Pour la partie Rencontres Professionnelles, Cinéma en Développement et Cinéma en Construction, nous envisageons avec les différents jurys et les professionnels un moyen virtuel pour ne pas pénaliser davantage les réalisateurs et permettre à leurs films de poursuivre leur carrière. Notre revue Cinémas d’Amérique Latine est sortie et nous avons décidé de poursuivre le prix promotionnel (10€) pendant toute l’année pour que le plus grand nombre puisse y avoir accès.
Notre site internet –cinelatino.fr-  et notre newsletter vous tiendront au courant de toutes ces initiatives pour vous permettre de nous accompagner dans notre solidarité avec les cinémas latino-américains.

L’équipe de l’ARCALT