Focus Cinélatino 2020

  • Gros plan

 

Un Focus de l’Amérique latine actuelle rassemble des films du temps présent, qui, politiques, racontent l’aujourd’hui – Cinémas du temps présent – et l’hier par un cinéma innovant – Exercices de mémoire*. Le foot et la politique s'y noueront dans une cohérence de l'urgence.

 

FOCUS: CINÉMAS DU TEMPS PRESENT

La résistance et la révolte trouvent dans les cinémas d’Amérique latine un terreau fertile et les cinéastes, malgré la répression, la chape de plomb et la censure, prouvent par leur imagination et leurs déploiements esthétiques qu’ils sont bien là, témoins et acteurs de la politique de leurs pays.
Cinélatino a pensé cette section comme un état des lieux, rassemblant pour cela des films très récents.
Au Chili comme en Colombie, vidéastes et cinéastes filment sur le terrain et livrent des documents à chaud sur les manifestations qui soulèvent leurs pays tandis que des collectifs les diffusent via les réseaux sociaux presque en temps réel. Du Brésil actuel, des films de fiction déjouent la pensée convenue et flirtent avec l’allégorie. Les cinémas du présent montrent ou expliquent ou transcendent la réalité d’aujourd’hui.

 

FOCUS: EXERCICES DE MEMOIRE*

La colonisation, les guerres, les génocides, les répressions de tous ordres ont marqué l’Histoire de l’Amérique latine. Les cinémas contribuent à l’exercice de mémoire, qui conserve la trace de la lutte, de la souffrance et de la dignité des peuples. Selon les pays, ils sont témoignages, socles contre l’oubli, images enfin révélées. L’art cinématographique invente des formes et en particulier, le genre documentaire qui, à son tour, raconte des histoires et met en scène des personnages. Exercices de cinéma, quêtes d’esthétiques qui collent au plus près des idées, formes essayistes ou histoires de l’Histoire, ces films récents, très divers, énoncent des réalités nationales et transnationales d’un passé qui se compose aujourd’hui avec des énergies neuves.

 

FOCUS: FOOT

Une histoire populaire du football, le livre du journaliste indépendant Mickaël Correia (Le Monde diplomatique, La Revue Dessinée, Mediapart), met en avant ce qu'il y a de subversif dans le football, arme d'émancipation, creuset de résistances à l'ordre établi, qu'il soit patronal, colonial ou dictatorial. De même que le livre prend le contre-pied des histoires de foot business, des films latino -américains transmettent d’autres images, d’autres paroles et d’autres récits.

 

 

*Titre inspiré par le film Ejercicios de memoria de Paz Encina