Édito 2012

Pour leur 24e édition, les Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse s’appelleront Cinélatino Rencontres de Toulouse. Cette modification du nom courant de communication ne change rien à la ligne éditoriale que nous nous sommes fixée il y a déjà très longtemps. Nous poursuivons ce chemin en vous montrant la production récente de tous les cinémas d’Amérique latine, privilégiant bien sûr le cinéma d’Art et d’Essai qui sans notre aide ne serait pas vu en Europe.

En plus des compétitions, longs-métrages de fiction, documentaires, courts-métrages, nous vous montrerons dans les différentes sections des cinématographies particulières. Dans la section Otra Mirada, nous vous offrons une sélection de films qui explorent de nouveaux territoires esthétiques.

Raúl Ruiz, ce génie mort pendant l’été 2011, était venu à deux reprises aux Rencontres. Nous lui rendons hommage en diffusant une sélection de ses films tournés au Chili.

Le grand public ne connaît que rarement les directeurs de la photographie qui sont pourtant des personnages clés de la création artistique. Walter Carvalho en est l’illustration brésilienne.

L’Uruguay est un petit pays d’amérique latine mais un grand pays pour le cinéma : une jeune génération de cinéastes a créé des comédies à l’humour décalé. Nous vous présenterons un panorama des créations de ces dernières années.

Le cinéma d’Alejandro Jodorowsky est aussi fantastique que le personnage est fantasque. Une rétrospective conçue avec la Cinémathèque sera projetée.

Une autre section parallèle vous permettra de découvrir un autre visage du cinéma argentin.

Le cinéma au féminin est à l'honneur de cette édition avec une rencontre avec Albertina Carri, le programme des courts des réalisatrices cubaines et le colloque "De cierta manera".

Dès ses origines, le festival a ouvert sa programmation aux publics scolaires et au public en région. Depuis 5 ans, il propose des séances pour le jeune public et cette année, des films et des rencontres sont destinées aux publics sourds et malentendants.

Nos rencontres professionnelles, Cinéma en Construction, aident des films à l’étape de la postproduction. Nous avons programmé ceux qui ont été sélectionnés dans les grands festivals internationaux.

Les modifications techniques liées au tout numérique et l’instauration de lois favorisant la création cinématographique permettent aujourd’hui à la plupart des pays d’Amérique latine d’accéder au Septième Art. Cette diversité se reflète dans notre programmation.

Ce programme vous invite à être curieux et à aller découvrir par vous-mêmes parmi les plus de 200 films présentés, des curiosités, des perles, des auteurs et des pays qui sont pour vous des choix particuliers.

De très nombreux invités sont, comme toujours, là pour vous. Allez à leur rencontre sans timidité, c’est notre marque de fabrique !


Francis Saint-Dizier
Président de l’ARCALT