Expositions & Rencontres littéraires

Autour du cinéma 
 


Les expositions du festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse 2021

 

>>> Cinélatino, en ligne ou en salle, expose ses films

 
Lieu : Jardin du grand rond à Toulouse
Dates : pendant le festival
 
 

Cette année encore, où Cinélatino se trouve privé de la vie toulousaine, nous exposerons des photogrammes des films en compétition qui seront visibles en ligne, afin de donner au festival une présence physique dans la ville, sur les grilles de la basilique Saint Sernin, le quartier où bat le cœur de Cinélatino.

 

 

 

 

>>> ExiliArteLieu : Instituto Cervantes
Commissaire : Carmen Bustamante
Dates : Du 6 mai au 30 juin 2021. Du lundi au vendredi de 14h30 à 18h30.

Date sera confirmée sur le site web.

Nous présentons l’exposition exiliArte en souvenir du grand hommage qu’a reçu Rafael Alberti le 8 juin 1966 à Paris.

Rafael Alberti, un des poètes les plus importants de la dite génération de 27, était en exil en France depuis près de trente ans quand cet hommage lui a été rendu et pour lequel il a reçu en cadeau une collection de dessins réalisés par une centaine d’artistes.

Organisé par l’Association culturelle franco-espagnole dont Jean Cassou était président, cet hommage à Rafael Alberti a compté avec la participation de l’hispaniste Marcel Bataillon et a rassemblé de nombreux artistes et poètes espagnols.

Dans cette exposition, 52 œuvres originales sont montrées, en plus des pochettes dans lesquelles elles ont été offertes. 

 

Vernissage en présence de la commissaire Carmen Bustamante.

 

 

 

 

 

 

 


Les rencontres litteraires du festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse 2021

 

> RENCONTRE avec l’équipe de la revue Cinémas d’Amérique latine

À l’occasion de la sortie du n°29 de la revue aux éditions PUM (Presses Universitaires du Midi).
Cette année, découvrez des éclairages sur des films de genre rattachés à la veine humoristique sous tous ses aspects, des entretiens avec l'acteur chilien Alfredo Castro, avec la cinéaste colom-bienne et artiste plasticienne Laura Huertas Millán, les portraits du grand acteur brésilien Antonio Pitanga, du réalisateur argentin Matías Piñeiro composent le sommaire, complété par l'hommage à la mémoire de trois cinéastes majeurs: le cubain Enrique Colina, le mexicain Paul Leduc et l'argentin Fernando Solanas, tous trois disparus au cours de l'année écoulée. Page de la revue

Mardi 23 mars I 15h I Ombres Blanches | Écouter le podcast de la rencontre


> MÉMOIRE DU FEU

par le THÉÂTRE DE LA PASSERELLE
Lecture chorale de textes d’Eduardo Galeano.

Le Théâtre de la Passerelle propose un espace de sensibilisation aux pratiques
théâtrales. Cette année, plongeons-nous dans l’univers d’E. Galeano. Auteur uruguayen, qui fut un exilé des dictatures, nous donne ici encore des fragments de mémoire des peuples latino-américains, avec humour et poésie.

Mercredi 24 mars à 12h30 | Terra Nova


> LUTTES CHILIENNES

Rencontre avec Alain et Désirée Frappier, respectivement dessinateur et scénariste, autour des deux bandes dessinées Là où se termine la terre et Le temps des humbles, parues aux éditions Steinkis. Ces deux BD retracent les luttes chiliennes de 1948 à 1973, dans un récit graphique à la fois intime et documentaire, entre mémoire individuelle et mémoire collective.
Jeudi 25 mars à 12h30 | Terra Nova


> RÉCIT D’UN GUÉRILLERO MEXICAIN

Rencontre avec Simon Prime et Anna Touati, équipe de traduction du livre L’évasion d’un guérillero – Écrire la violence, de John Gibler, paru aux éditions Ici-Bas.
Le livre raconte l’incroyable parcours d’un combattant indigène nahua enlevé, détenu et torturé par l’armée mexicaine en 1996, jusqu’à son évasion, puis sa longue et difficile reconquête de la liberté. Une réflexion sur la violence de l’écrit et l’écriture de la violence.
ANNULÉE EN MARS - REPORTÉE EN JUIN


> IMPROMPTUS POÉTIQUES

Des impromptus poétiques enregistrés par le Théâtre de la Passerelle précèderont les documentaires de la programmation du Cambuche

        *  Le Théâtre de la Passerelle propose des ateliers de dynamisation par les techniques du théâtre à des personnes pour lesquelles cette démarche fait sens dans leur parcours de vie. Le projet s’articule autour de la pratique artistique et de diverses sollicitations culturelles.