Résultat de l'appel à projet documentaire # 2

 

France 3 Occitanie

Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Cinélatino, Rencontres de Toulouse

 


 

Pour la deuxième fois, France 3 Occitanie, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, et Cinélatino, Rencontres de Toulouse se sont unis dans l’objectif de soutenir la production documentaire régionale en lançant un deuxième appel à projets destiné à soutenir et accompagner une société de production établie en Occitanie qui développe un projet en lien avec l’Amérique latine.
Cet appel à projet a été un véritable succès. Une cinquantaine de projets ont été proposés à l'ensemble des producteurs de la région. Dix-huit producteurs ont finalement déposé un dossier de candidature.

 

Cinq projets ont été sélectionnés par le jury* France 3 - Cinélatino pour une présentation orale qui s'est déroulée mercredi 12 décembre 2018 :

- SOMOS MUCHAS MÁS de María Emilia Abate Cano et Julia Martínez Heimann, présenté par C-P Productions (Annie Gonzalez) et ACA
- SOY NIÑO de Lorena Zilleruelo, présenté par Minimum Moderne (Eric Dufour) et Capicua Films
- BIS 31 BIS de Gabriela Gonzalez Fuentes, présenté par Pages&Images (Youssef Charifi) et Motoneta Cine
- UAICURAPA de Didier d'Abreu, présenté par Tripode Productions (Delphine Schmit)
- DIÁLOGO de Celina Murga, présenté par Bâton Rouge (Pierre-André Belin) et Tresmilmundos Cine

 

Les cinq projets retenus participeront à Cinéma en développement au mois de mars à Toulouse, afin de développer leurs plans de production et de diffusion.
Une mention spéciale a été attribuée à El Instituto de César Diaz, présenté par Chuck Production (Luc Reder) et Cine Concepción, qui lui permettra également de participer à Cinéma en développement.
La diversité des thématiques a été saluée : féminisme et football, famille et transsexualité, bidonville et cantine collective, mythologie et peuple du fleuve, prison et travail social.
Mais le jury s'est surtout réjoui de la grande qualité des projets et de la variété des angles d'approche. Les présentations, réalisées par leur productrice ou leur producteur, parfois accompagné·es de la réalisatrice ou du réalisateur, ont toutes été très stimulantes et l'impatience est grande de voir tous ces projet réalisés.

 

Dans ce bouillonnement de créativité, le jury a distingué :
SOY NIÑO
de Lorena Zilleruelo
présenté par Minimum Moderne (Eric Dufour) et Capicua Films

 

Le jury a apprécié le regard personnel et intime porté sur la transsexualité, fait social de moins en moins dissimulé, mais très souvent abordé depuis son versant public.
La proposition formelle, autant plastique que narrative, promet d'aller vers une mise en image singulière et l'association de coproduction entre le Chili et l'Occitanie nous a paru équilibrée et solide.
Le projet recevra un soutien de 52.000€ de France 3 Occitanie, dont 42.000€ sous forme de soutien à la production.
Cinélatino, Rencontres de Toulouse accompagnera le film avec sa plate-forme professionnelle tout au long de son parcours, y compris tout le temps de sa diffusion.
Le film sera projeté sur France 3 Occitanie et dans le cadre d'une prochaine édition de Cinélatino, Rencontres de Toulouse.

 


SOY NIÑO de Lorena Zilleruelo (Chili)

À 12 ans, Andrea a décidé de devenir David. Ses parents n’ont plus eu de fille, mes parents n’ont plus eu de nièce, je n’ai plus eu de cousine. David nous a rassuré, nous expliquant qu’il avait toujours été un garçon, mais dans un corps qui ne lui appartenait pas. Aujourd’hui, mon cousin a 18 ans. Son corps, masculin, s’affirme, sous l’effet de la testostérone. C’est un adolescent doux et heureux, en proie aux questionnements de son âge, sur l’amour, sur l’avenir, mais aussi à ceux qu’implique sa nouvelle identité. Dans son entourage, chacun compose à sa manière, avec ses propres convictions, ses appréhensions, ses interrogations…

 


 

*Le jury était composé de Laure Cornejo, directrice déléguée à l'antenne et aux programmes de France 3 Occitanie, de Pauline Richard, distributrice aux Films des deux rives, de Francisca Lucero, chargée de la coordination de la programmation des documentaires et de la logistique de la programmation générale à l'ARCALT – Cinélatino, Emmanuel Deniaud, coordinateur de la programmation documentaire et vice-président de l'ARCALT – Cinélatino. Le comité de sélection des candidats était complété par Eva Morsch Kihn, chargée de la coordination du comité artistique fiction et de la plateforme professionnelle à l'ARCALT– Cinélatino et Gilles Machu, conseiller des programmes de France 3 Occitanie.