Retours d'expériences

 

Tous les ans, des ateliers et des activités culturelles et pédagogiques sont proposées aux classes pour accompagner les films.
Voici un petit aperçu des productions d'élèves :

- Festival 2017

- Festival 2016

Les archives des autres éditions sont également consultables.

 

FESTIVAL 2017

 

- Résidence et classe-jury avec le lycée agricole de Narbonne
- «Voyage en cinéma d'Amérique Latine» avec le CSES Jean Lagarde de Ramonville
- Partenariat avec la section BACHIBAC du Lycée Victor Hugo de Colomiers
- Collaboration avec l'option Cinéma Audiovisuel du Lycée des Arènes
- Projet d'Ouverture Culturelle avec le Collège Vauquelin
- A la découverte du documentaire ... avec la Médiathèque Grand M et le lycée Rive Gauche de Toulouse
- Cinélatino avec les élèves de prépa option cinéma du Lycée de Saint Sernin
- Collaboration avec l'IMpro Lamarck (Institut Medico-Profesionnel)
- Atelier artistique avec le lycée professionnel Myriam
- Programmation cinématographique avec le Collège Clémence Isaure

 

 

 

 

Résidence et classe-jury avec le lycée agricole de Narbonne


Juan Andrés Arango fait partie de la jeune génération de réalisateurs colombiens qui, depuis les années 2000, renouvellent la création cinématographique de ce pays.
Durant trois jours au mois de mars,  Juan Andrés était en résidence au lycée agricole de Narbonne pour encadrer la réalisation de deux courts-métrages avec un groupe d’élèves volontaires. Ils ont pu découvrir les grandes étapes de création : écriture de scénario, tournage et montage. Juan Andrés Arango a apporté son expérience et un éclairage lié à ses méthodes de travail (caméra à l’épaule, lumière naturelle, acteurs non-professionnels, frontière fiction/documentaire…) pour guider les élèves dans cette réalisation.
Ces derniers ont bénéficié au préalable d’une exploration des cinémas d’Amérique latine, basée sur l’analyse de courts-métrages et d’extraits de longs-métrages de fiction, animée par Louise Legal, intervenante en éducation à l’image.
A l’issue de cette résidence, les élèves ont été jurys de la compétition fiction de Cinélatino, 29ème Rencontres de Toulouse en mars 2017 : ils ont vu sept des films en compétition, ont rencontré leurs réalisateurs et ont attribué « Le Prix lycéen du long-métrage de fiction» à Mala Junta de Claudia Huaiquimilla.
Une séance de restitution est organisée au Ciné-club de la MJC de Narbonne le 4 mai, elle a été animé par les élèves qui ont fait un retour sur leur expérience et présenté le film primé.

 

Voir les films réalisés par les élèves :

 

 

 

 

 Avec le soutien de la DRAC et de la DRAAF Occitanie/Pyrénées-Méditerranée

 

 

 

 

« Voyage en cinéma d’Amérique Latine »,
en partenariat avec le CSES Jean Lagarde de Ramonville


Grâce à la complicité des équipes pédagogiques, le CSES (Centre Spécialisé d’Enseignement Supérieur) et l’ARCALT mettent en place une collaboration pour la 6ème année consécutive. Celle-ci comprend deux volets :

  • Projet « Sonifier le mouvement »
    De novembre à mars, un groupe d’élèves volontaires a travaillé sur une création sonore basée sur l’exploration du mouvement d’une danseuse : prises de son, travail sur l’écriture sonore et la symbolique des sons, montage. Ce travail a donné lieu à une performance en live pendant le festival, le samedi 25 mars à la Cave Poésie. Ce travail était encadré par Benoît Bories, réalisateur sonore, producteur au sein de l’association Faïdos Sonore.

    Voir la page du CDI de l'établissement consacrée au projet : cliquez ici
    Ecouter la création sonore des élèves :

    Les élèves ont également participé à plusieurs projections durant le festival.
     

  • Bénévolat
    8 élèves de section professionnelle CAP vente et accueil ont été intégré à l’équipe bénévole des médiateurs du festival. Ils ont suivi plusieurs réunions d’équipe pour la préparation et le bilan et ont été présents pendant deux jours au pôle accueil et billetterie du festival.

 

 


Avec le soutien de la Drac Occitanie/Pyrénées-Méditerranée
 

 

 

 

 

Partenariat avec la section BACHIBAC du lycée Victor Hugo de Colomiers


L’idée de ce projet est de permettre aux élèves de la section BACHIBAC de construire progressivement une connaissance des cultures et des cinémas d’Amérique latine au fil de leurs trois ans de lycée.
En lien avec les programmes d’histoire-géographie DNL et de littérature en espagnol, l’ARCALT propose des films et des intervenants pour animer trois projections-débat au sein des classes durant l’année. Des questions historiques, sociales, politiques, économiques très variées sont ainsi explorées. En 2017, il s’agira de l’énergie et l’environnement au Mexique, le développement urbain en Argentine et le système éducatif au Chili.
Les élèves assistent également tous les ans à de nombreuses projections et rencontres avec les réalisateurs dans le cadre de Cinélatino.

 

 

 

 

Collaboration avec l'option Cinéma Audiovisuel du Lycée des Arènes


Ce projet est mené avec les Terminales option CAV et les étudiants en BTS Audiovisuel.
Le festival Cinélatino offre l’opportunité à ces professionnels en devenir de découvrir des cinématographies riches et peu diffusées, de rencontrer leurs auteurs, souvent de jeunes talents, une grande partie de la programmation étant consacrée aux premiers ou seconds films.
Dans cette optique, l’établissement a accueilli une projection en présence du réalisateur : Marimbas del infierno de Julio Hernández Cordón.
Les élèves de terminale ont passé également deux jours au festival, assisté à plusieurs projections et ainsi qu'à « l’Atelier », événement organisé en collaboration avec l’Université de Toulouse Jean Jaurés qui propose deux discussions croisées entre un universitaire et un réalisateur au sujet de son film.

Retranscription video de l'Atelier en collaboration avec Canal U (UT2J) :
- rencontre avec Luis Ospina
- rencontre avec Oscar Campo
- toute la collection des Ateliers

 

 

 

 

 

Projet d'ouverture culturelle avec le Collège Vauquelin


Des élèves de cinquième du Collège de Vauquelin ont participé à un atelier qui s'est déroulé durant quatre jours dans le cadre de Cinélatino animé par Marie Gayzard, intervenante en éducation à l’image. Cet atelier s’articule autour de projections, de rencontres avec les invités, de temps d’analyse des films et d’exercices pratiques reliés par le fil conducteur du portrait. Il a abouti à la réalisation en petits groupes
de portraits chinois de bénévoles du festival prenant la forme de photomontages sonores.
Ces derniers ont été diffusés lors de la matinée de restitution des projets scolaires et sont en ligne sur la chaîne Youtube de Cinélatino (voir ci-dessous)

 

 

 

 

 

 

Avec le soutien du Rectorat de l’Académie de Toulouse et du Conseil Général de la Haute-Garonne

                                                                                                                   

                


 

A la découverte du documentaire... avec la Médiathèque Grand M
et le lycée Rive Gauche de Toulouse


L’objectif de ce projet est de familiariser les élèves au documentaire, un genre cinématographique que le réseau des médiathèques de Toulouse et le festival ont à cœur de valoriser et de diffuser.
Une classe de seconde du lycée Rive Gauche de Toulouse a travaillé sur le film Esto es lo que hay de Léa Rinaldi.
Les élèves ont découvert le film à la Médiathèque Grand M où ils sont revenus à deux reprises pour un temps d’analyse mené par Marie Gayzard, intervenante cinéma, et une rencontre avec la réalisatrice.
Les élèves ont travaillé également sur l’écriture de critiques qui ont été publiées sur le site de Cinélatino et de la Médiathèque, ainsi que sur une table de présentation du film à la Médiathèque Grand M qui en a fait l’acquisition pour son fond de DVD « Cinémas du réel » .
La classe est venue pour terminer passer une journée au festival pour découvrir deux films de la programmation 2017 et rencontrer leurs réalisateurs.

 

Lien vers le projet sur le blog de la médiathèque du grand M

 

 

 

Cinélatino avec les élèves de l’option cinéma des prépas Hypokhâgnes et Khâgnes du Lycée de Saint Sernin


- Les étudiants de Khâgnes, qui travaillent sur la question du "cadre au cinéma"ont pris en charge la présentation du film La Sirga lors d’une séance publique.
- Les étudiants d'Hypokhâgnes ont assisté à trois projections durant le festival dont celle présentée par leurs camarades. En amont, ils ont rencontré des membres de l’équipe de Cinélatino s’inscrivant dans le cadre d’une série de rencontres avec des professionnels leur permettant de découvrir les métiers autour du cinéma.

 

Lire les critiques écrites par les étudiants : La Sirga et Pura Sangre

 

 

Collaboration avec l’IMpro Lamarck (Institut Medico-Professionnel)


Les jeunes adultes déficients intellectuels suivant l’Accompagnement à l’insertion professionnelle et sociale à l’IMpro ont participé au festival de deux manières :

- pour certains, ils ont vécu et partagé une expérience de bénévolat en s’intégrant dans l'équipe cantine du festival.
- pour d’autres, ils sont allés voir un film et ont participé à deux ateliers pratiques (atelier "A la recherche des composantes de l'image" et Atelier "empanadas/contes")
Les jeunes ont relaté ces différentes expériences vécues au festival par le biais d’un « Diaporamix », photomontage sonore réalisé dans le cadre d’un atelier mené avec Radio Campus, projet existant par ailleurs tout au long de l’année.
Voir la page de description du projet sur le blog de l'IMPro Lamarck
Le "Diaporamix" a été diffusé lors de la matinée de restitution des projets scolaires, il est disponible en ligne sur la chaîne Youtube de Cinélatino (voir ci-dessous)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier artistique avec le lycée professionnel myriam


Ce partenariat a pour objectifs de faire découvrir aux élèves les cinémas d’Amérique latine, de leur permettre de construire et échanger des points de vue, d’explorer des cultures différentes, de participer activement à un événement culturel important de leur ville, et de profiter d’un espace d’expression et de création qui leur est offert.
En amont du festival, des ateliers d'analyse filmique de courts-métrages ainsi qu'une présentation du média radio ont été proposés au groupe d’élèves volontaires.
Ils se sont ensuite immergés au cœur du festival pendant cinq jours : ils ont vu sept films en tout accompagnés de temps de discussion et d'analyse encadrés par Alice Gallois, intervenante cinéma, ils ont rencontré des invités du festival et des organisateurs.
A la fin de cette semaine intense, les élèves ont animé l’agenda culturel en direct à la Radio Mon Païs pendant une heure : ils ont élaboré entièrement les contenus de l’émission pour relater leur expérience, leurs points de vue sur les films et leurs impressions sur le festival, encadrés par Claire Balerdi, artiste et journaliste.
Les élèves ont participé à la matinée de restitution des projets scolaires de Cinélatino où des extraits de l’émission ont été diffusés.

 

La chronique Padlet de l’expérience des élèves lors du festival 2017

Prezi expliquant les différentes étapes du projet en 2017

Emission radio réalisée par les élèves le 24 mars 2017 sur Radio Mon Pais

 

Avec le soutien de la Drac Occitanie/Pyrénées, Méditerranée et de la DAAC du Rectorat de l’Académie de Toulouse.

 

 

 

Programmation cinématographique avec le Collège Clémence Isaure


Ce projet propose à des élèves de 4ème du Collège Clémence Isaure de devenir programmateurs pour Cinélatino. En amont du festival, plusieurs interventions ont été consacrées à visionner des courts-métrages et en parler. Avec l’aide de l’intervenante cinéma, Louise Legal, l’idée est d’apprendre à mieux lire les images, à construire un point de vue et à exprimer des émotions à leur égard. Comme dans un comité de programmation, les élèves ont dû ensuite se mettre d’accord collectivement pour faire leur sélection et élaborer leur programme de courts-métrages. Enfin, pendant le festival, à la Cinémathèque de Toulouse, ils ont présenté leur programmation à plusieurs classes de leur collège et animé les échanges avec la salle.

 

 

 

Dans le cadre du dispositif Parcours Laïque et Citoyen mis en place par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne

 

 

 

 

Programmation du Collège Clémence Isaure :

 

Polski


de Rubén Rojas Cuauhtémoc (2015, Cuba, 22’)

Yoemil a 20 ans et vit à Cuba. Un jour, il hérite de la vieille « Polski » de son père.

 

 

 

 

 

 

Escalade


de Luciana Eguti et Paulo Muppet (2012, Brésil, 2’)

L’histoire d’une île en forme de cube et de ses habitants, autour de la thématique de l’environnement et de la consommation durable dans un milieu naturel.

 

 

 

 

 

El galón (Le barril)


de Anabel Rodríguez Ríos (Venezuela, 2013, 11’)

Luis David a une dizaine d’année, il est pêcheur, il a sept frères et sœurs, et habite le Lac Maracaibo, un lieu insolite où les maisons sont sur pilotis et où l’on vit sur l’eau.
C’est aussi un endroit où on exploite le pétrole. Et Luis et ses copains ont une manière bien à eux d’utiliser les barrils qui servent à le transporter…

 

 

 

 

Pra eu dormir tranquilo


de Juliana Rojas (2011, Brésil, 15')

Luis, 8 ans, doit affronter la mort de sa nourrice, Dora, à laquelle il était très attaché. Une nuit, cette dernière réapparaît à l’intérieur de l’armoire de l’enfant…

 

 

 

 

 


Adieu général


de Luis Briceño (Chili, 2008, 6')

En voix off, retour avec humour et autodérision d'un Chilien sur le Chili des années 1980. À la fois lucide sur les espoirs face à la dictature de Pinochet et nostalgique d'une époque où les rapports humains étaient solidaires et généreux.

 

FESTIVAL 2016 


Les écoles primaires et les "Petites histoires d'Amérique latine"

Prix Lycéen du documentaire avec le Lycée agricole La Roque de Rodez

A la découverte du documentaire avec la Médiathèque Grand M et le Lycée Rive Gauche

Voyage au coeur de l'Amérique latine avec le CSES Jean Lagarde

Partenariat avec la section Bachibac du Lycée Victor Hugo de Colomiers

Atelier audio-description avec le CSES Jean Lagarde et la classe de 1ère BACHIBAC du Lycée Victor Hugo de Colomiers

Atelier radio avec un groupe d'élèves du Lycée Professionnel Myriam

Diaporamix de l'IMpro Jean Lamarck

L'art du portrait par les élèves du Collège Vauquelin

Eva ne dort pas, vus par les élèves de la classe préparatoire Hypokhâgne de St Sernin

Album souvenir du festival

 

 

LES éCOLES PRIMAIRES et les "petites histoires d'amérique latine"


 

A la rentrée scolaire 2015  a démarré une collaboration entre Cinélatino et l’Inspection Académique 31 pour mener un travail avec des écoles primaires autour d'un programme de courts-métrages latino-américains intitulé « Petites histoires d’Amérique latine ». Ce programme a été distribué par l’ARCALT de manière alternative et évolutive. Voir le détail des films : cliquer ici.

 

Le projet s’est déroulé en trois étapes :
- en octobre, une petite formation sur ce programme de courts-métrages a été proposée aux enseignants par l’équipe jeune public de Cinélatino. Une synthèse du travail réalisé lors de cette formation a été mis en ligne : télécharger
- au mois de janvier 2016, les classes participantes sont allées aux cinémas Le Central de Colomiers et ABC de Toulouse voir "Petites histoires d'Amérique latine". Les projections ont été interrompues afin que les enseignants puissent animer un échange avec leurs élèves après chaque court-métrage. Les élèves ont voté pour leur film préféré à l’issue de la séance.
- le 15 mars 2016, certaines classes sont venues au festival Cinélatino à la Cinémathèque de Toulouse pour assister à la remise du « Prix des enfants » qui a été attribué à « La mûle têtue » de Hélio Villela Nunes. La sélection de courts-métrages jeune public 2016 leur a ensuite été projetée.

Entre ces différentes étapes, chaque enseignant a travaillé dans sa classe avec ses élèves, avec l’aide des Conseillères Pédagogiques Cinéma et Langues vivantes. Diverses réalisations ont ainsi été produites : réalisations de films d’animation, ponts avec d’autres disciplines artistiques (danse, poésie, arts visuels…) et avec les langues vivantes.

 

Film d’animation réalisé par l’Ecole Paul Bert en partenariat avec la Ménagerie : voir

Pour voir le récit en images de l'ensemble des projets :

 

 

 

Le prix lycéen du documentaire


 

 Durant une semaine au mois de janvier, un groupe d’élève du Lycée Agricole de la Roque de Rodez ont suivi la résidence de Maria Isabel Ospina qui visait à leur faire découvrir le documentaire à travers différents ateliers. Pendant le festival, les élèves ont été jurys de la compétition documentaire de Cinélatino, 28èmes Rencontres de Toulouse. Ils ont vu les 7 films en compétition, ont rencontré leurs réalisateurs et ont remis « Le Prix lycée du documentaire ». Le film récompensé, « Juanicas », de Karina Garcìa Casanova  sera projeté au lycée lors d’une séance présentée par les élèves.

Avec le soutien de la DRAC et la DRAAF Midi-Pyrénées

 

A la découverte du documentaire avec la médiathèque grand M et le Lycée rive gauche


 

L’objectif de ce projet est de familiariser les élèves au documentaire, un genre cinématographique que le réseau des médiathèques de Toulouse et le festival ont à cœur de valoriser, de faire découvrir et de diffuser.
La classe de seconde section EURO du lycée Rive Gauche de Toulouse a travaillé sur le film "Ça tourne à Villapaz" de Maria Isabel Ospina. 
Les élèves ont pu travailler avec la réalisatrice en analysant le film et en travaillant sur le genre documentaire. 
Les élèves ont aussi travaillé sur la valorisation du film à la Médiathèque Grand M en créant une table de présentation autour du documentaire.

 

Voyage au coeur de l'amérique latine avec le CSES Jean Lagarde


Le CSES (Centre Spécialisé d’Enseignement Supérieur) et l’ARCALT mettent en place une collaboration pour la cinquième année consécutive.
Un groupe d'élèves volontaires participe au festival sur le temps extra-scolaire (week-end et mercredi après-midi). L’objectif est de leur faire vivre l'expérience d'un spectateur de festival de cinéma et de travailler sur l’autonomisation de leur pratique culturelle. Les élèves ont ainsi choisi eux-mêmes les films qu’ils désiraient voir et ont rencontré certains réalisateurs.

Par ailleurs, huit élèves de section professionnelle CAP vente et accueil ont été intégrés à l'équipe bénévole des médiateurs. 

 

 

Partenariat avec la section bachibac du lycée de colomiers


 

Au fil de leurs trois ans de lycée, l’idée est de permettre aux élèves de cette section de construire progressivement une connaissance des cultures et des cinémas d’Amérique latine. Entre janvier et mai, l’équipe de l’ARCALT propose autour du programme d’histoire-géographie la projection de documentaires en présence d’intervenants sur des thèmes établis pour la section BACHIBAC de Colomiers. 

Pendant le festival, les élèves ont pu assiter à la projections de plusieurs films suivis de rencontre ou d'intervention.

 

 

 

 

ateliers audio-description avec le cses jean lagarde et les élèves de 1ere de la section BACHIBAC de colomiers


 

Tout au long de l’année, la réalisatrice Maria Isabel Ospina a travaillé avec la classe de 1ère Bachibac de Colomiers et des élèves du CSES Jean Lagarde afin de réaliser l’audio-description d’un court-métrage. Ce projet nécessite de croiser la perception des élèves voyants avec ceux non ou mal voyants et de proposer aux élèves un apprentissage théorique et pratique de ce qu’est l’audio-description.

Ils ont donc réalisé ensemble l'audio-description du court-métrage Los Retratos.

Chaque établissement est venu sur le temps du festival afin de voir plusieurs films de la programmation.

 

 

atelier radio avec le lycee professionnel myriam


Atelier proposé en partenariat avec la Radio Mon Païs

Un groupe d’élèves volontaires du Lycée Professionnel Myriam a travaillé en amont du festival sur l’analyse filmique de courts-métrages avec l’aide d’Agnès Duroyaume, intervenante cinéma. Le groupe a ensuite passé une semaine au festival. Les élèves ont assisté à 6 projections, ont échangé sur chacun des films avec l'aide de différents intervenants cinéma, ont pu rencontrer 3 invités et ont visité des expositions. Le vendredi 18 mars, ils ont animé un direct sur Radio Mon Païs sur leur séjour au festival et ont reçu l’équipe du film de Jonas e o circo sem lona.

 

Voir le carnet de bord des élèves au fil du projet : cliquer ici

 

Bouton Ecouter l'agenda culturel réalisé par les élèves

 

 

Diaporamix dans les coulisses du festival, réalisé par l'IMpro Lamarck


Les étudiants de l’Impro Lamarck  ont participé à des ateliers proposés par Cinélatino avant et après le festival (création sonore et "La Película, dans la peau d'un réalisateur"). Pendant le festival, ils assisté à la projection d'un programme de courts-métrages et ont réalisé un diaporamix sur le festival et son ambiance dans le cadre d'un atelier radio mené par Radio Campus tout au long de l’année.

Pour voir le diaporamix : 

 

L'art du portrait par les élèves du collège vauquelin


Une classe de 4ème bilangue du collège Vauquelin a participé au festival durant 5 jours. Accompagnés par Marie Gayzard, intervenante cinéma, les élèves ont assisté à 4 projections, ont pu analyser les films et pratiquer la prise de son et de d’images avec en fil conducteur "l’art du portrait". Au cours de la semaine, ils ont ainsi réalisé des portraits de bénévoles de Cinélatino sous la forme de photomontages sonores.

Vidéo :

 

les films vus par les élèves de la classe préparatoire du lycée st sernin


  • Les élèves de la prépa khâgne du lycée St Sernin ont écrit sur le film d'ouverture du festival :

Critique du film Eva ne dort pas : Cliquez ici