Suivre l'actualité des projets construits en partenariat avec les établissements scolaires

 

- Résidence et classe-jury avec le lycée agricole de Rodilhan
- Programmation cinématographique avec le Collège George Sand et le Collège Jean-Pierre Vernant
- «Voyage en cinéma d'Amérique Latine» avec le CSES Jean Lagarde de Ramonville
- Partenariat avec la section BACHIBAC du Lycée Victor Hugo de Colomiers
- Collaboration avec l'option Cinéma Audiovisuel du Lycée des Arènes
- A la découverte du documentaire ... avec la Médiathèque Grand M et le lycée Rive Gauche de Toulouse
- Collaboration avec l'IMpro Lamarck (Institut Medico-Profesionnel)
- Projet radio avec le lycée progessionnel Myriam

 

 

Résidence et classe-jury avec le lycée agricole Marie Durand de rodilhan


Le réalisateur franco-colombien Nicolas Rincón Gille sera en résidence au lycée agricole Marie Durand de Rodilhan durant 3 semaines entre le mois de février et le mois de mars 2019, assisté d’une intervenante cinéma, Louise Legal. Entre exercices pratiques, mises en perspective théoriques et exploration de l’oeuvre du réalisateur, les élèves seront guidés dans l’écriture et la réalisation de courts-métrages documentaires.

Ces élèves seront aussi jurys de la compétition documentaire du festival Cinélatino et remettront le « Prix lycéen du documentaire » (mars 2019).

 

Avec le soutien de la DRAC et de la DRAAF Occitanie/Pyrénées-Méditerranée

 

 

 

 

Programmation cinématographique avec les Collèges GEORGE SAND & Jean-pierre vernant


Ce projet propose à deux classes de 4ème de deux collèges de devenir programmateurs pour Cinélatino. En amont du festival, plusieurs interventions sont consacrées à visionner des courts-métrages et en parler. Avec l’aide de l’intervenante cinéma Louise Legal, l’idée est d’apprendre à mieux lire les images, à construire un point de vue et à exprimer des émotions à leur égard.
Comme dans un comité de programmation, les élèves doivent ensuite se mettre d’accord collectivement pour faire leur sélection et élaborer leur programme de courts-métrages. Enfin, pendant le festival, à la Cinémathèque de Toulouse, leur programmation est présentée en public. Les élèves présentent la séance et animent les échanges avec le public.

 

 

Dans le cadre du dispositif Parcours Laïque et Citoyen mis en place par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne

 

 

« Voyage en cinéma d’Amérique Latine »,
en partenariat avec le CSES Jean Lagarde de Ramonville


Grâce à la complicité des équipes pédagogiques et l'engagement de l'établissement, le CSES (Centre Spécialisé d’Enseignement Supérieur) et l’ARCALT mettent en place une collaboration pour la 8ème année consécutive.

  • Projet «  Des mots à l'image, à la croisée des écritures, littéraire et cinématographique »
    Les élèves participeront à un atelier de réalisation cinématographique basé sur des textes littéraires choisis en lien avec les programmes de français et d’espagnol. Cet atelier sera dirigé par Marie Gayzard qui est documentariste, intervenante cinéma et membre de Cinélatino. Il sera prolongé par des ateliers d’écriture menés par l’équipe pédagogique. Il s’agira d’explorer et de faire dialoguer trois types d’écritures : littéraire, scénaristique et cinématographique à travers les étapes de ré-écriture suivantes : du texte au scénario, du scénario au story-board, du story-board au tournage et du tournage au montage.
    Le blog du CDI du CSES Jean Lagarde raconte leurs aventures pas à pas.
    Les élèves participent également à plusieurs projections durant le festival.
     
  • Bénévolat
    8 élèves de section professionnelle CAP vente et accueil ont intégré l’équipe bénévole des médiateurs du festival. Ils participent ainsi à plusieurs réunions d’équipe pour la préparation et le bilan et seront présents pendant toute la journée du jeudi 28 mars 2019 au pôle accueil et billetterie du festival.

 

Partenariat avec la section BACHIBAC du lycée Victor Hugo de Colomiers


L’idée de ce projet est de permettre aux élèves de la section BACHIBAC de construire progressivement une connaissance des cultures et des cinémas d’Amérique latine au fil de leurs trois ans de lycée.
En lien avec les programmes d’histoire-géographie DNL et de littérature en espagnol, l’ARCALT propose deux projections-débat en présence d'intervenants au sein de l'établissement durant l’année. Des questions historiques, sociales, politiques, économiques très variées sont ainsi explorées. En 2019, il s’agit du développement urbain en Colombie et du système éducatif au Chili.
Tous les élèves de la section participent également tous les ans à de nombreuses projections et rencontres avec les réalisateurs pendant le festival Cinélatino.

 

 

 

Collaboration avec l'option Cinéma Audiovisuel du Lycée des Arènes


Ce projet est mené avec les Terminales option CAV et les étudiants en BTS Audiovisuel.
Le festival Cinélatino offre l’opportunité à ces professionnels en devenir de découvrir des cinématographies riches et peu diffusées, de rencontrer leurs auteurs, souvent de jeunes talents, une grande partie de la programmation étant consacrée aux premiers ou seconds films.
Dans cette optique, l’établissement accueille chaque année deux projections en présence des réalisateur(trice)s : en 2018-2019, De brique et de tôle d'Elsa Beshers dans le cadre du mois du documentaireet un autre film à définir;
Les élèves de terminale passent également deux jours au festival, assistent à plusieurs projections ainsi qu'à « l’Atelier », événement organisé en collaboration avec l’Université de Toulouse Jean Jaurés qui propose deux discussions croisées entre un universitaire et un invité.

 

 

                                   

A la découverte du documentaire... avec la Médiathèque Grand M
et le lycée Rive Gauche de Toulouse


L’objectif de ce projet est de familiariser les élèves au documentaire, un genre cinématographique que le réseau des médiathèques de Toulouse et le festival ont à cœur de valoriser et de diffuser.
Deux classes de seconde travaillent de janvier à mars autour du film Zona Franca, encadrés par Marie Gayzard, intervenante cinéma.  Ils vont également rencontrer son réalisateur, Georgi Lazarevski. (sous réserve)
A l'issue de ce travail, les élèves présenteront la séance publique du film la semaine du 18 mars à la médiathèque Grand M. La projection était accompagnée d'une table de présentation proposant une sélection de documents en lien avec le film. Mouna Nasser, responsable du fonds cinéma, a accompagné les élèves dans la manipulation du catalogue de la Médiathèque et l'élaboration d'une communication autour de cet évènement : réalisation d'affiches et de bande-annonces du film.
In fine, les jeunes passeront une journée au festival pour découvrir deux films de la programmation 2019, un documentaire et une fiction, en présence de ses réalisateur(trice)s.

 

 

Collaboration avec l’IMpro Lamarck (Institut Medico-Professionnel)


Les jeunes adultes déficients intellectuels suivant l’Accompagnement à l’insertion professionnelle et sociale à l’IMpro participent au festival de deux manières :

- pour certains, ils peuvent vivre une expérience de bénévolat en s’intégrant dans l'équipe cantine du festival.
- pour d’autres, ils vont voir un film et participent à deux ateliers pratiques (atelier "Les yeux dans les poches" et Atelier "empanadas/contes")

Tous participent à la réalisation d'un « Diaporamix », photomontage sonore réalisé dans le cadre d’un atelier mené avec Radio Campus, projet existant par ailleurs tout au long de l’année, qui est ensuite diffusé lors de la matinée de restitution des projets scolaires de Cinélatino.

 

 

 

Atelier radio avec le lycée professionnel myriam


Sept films, suivis de rencontres avec les réalisateurs(trices) soit une semaine d'imersion complète dans le festival. A la fin de la semaine, les élèves seront à l’antenne en direct à Radio Mon Païs pendant une heure : ils élaboreront entièrement le contenu de leur émission pour relater leur parcours, leurs points de vue sur les films et leurs impressions sur le festival.