Les films latinos sélectionnés au festival de Cannes 2022

  • 34èmes rencontres (2022)
  • Gros plan

Une belle présence latino-américaine dans les différentes sections du festival de Cannes cette année qui nous ravit, félicitations à toutes les équipes !

La Semaine de la Critique présentera La Jauria d'Andres Ramirez Pulido. Cinélatino accompagne le travail d'Andres depuis 2018, année où le festival avait présenté en compétition son court-métrage Damiana qui avait été primé. Andrès cette année-là a fait partie de Cinéma en Développement avec le projet La Jauria. En 2022, Cinéma en Construction a accompagné le film La Jauria à l'étape de la post production, le film a reçu le Prix Spécial de Mactari.

La Quinzaine des Réalisateurs a sélectionné deux films.
1976 de Manuela Martelli, remarquable comédienne (découverte dans Mon ami Machuca) qui est passée avec succès à la réalisation dès 2015 avec un court-métrage Apnea, que Cinélatino avait présenté lors des 27e Rencontres. Le film 1976 a été présenté à l'étape de la post-production avec le dispositif Cinéma en Construction en mars 2022. Le jury lui a remis le Prix Cinéma en Construction et il a remporté le Prix Ciné +. Le 2ème film en sélection à La Quinzaine des Réalisateurs est colombien, Un varón de Fabián Hernandez.

Ariel Escalante présentera son film Domingo y la niebla dans la section officielle Un Certain Regard où il est la seule présence latino-américaine.
Le réalisateur chilien Patricio Guzmán est lui aussi mis à l'honneur avec Mi País imaginario, également sélectionné en tant que séance spéciale Un certain regard

Cinéma en Construction est un dispositif professionnel qui consiste à accompagner les films à l'étape de la post-production. Crée en 2002, les 20 ans ont été célébré lors de l'édition de Cinélatino qui vient de s'achever :
https://www.cinelatino.fr/contenu/programmation-2022#focus-20ansCC

 

Crédits photos :
©1976 de Manuela Martelli
La Jauría d’Andrés Ramírez Pulido - ©Valiente Gracia Alta Rocca Films