Jeune public 2017

- Les programmes de courts-métrages
- Calendrier des séances de projection pour les familles
- Ciné-conte

 

 

Les programmes de courts-métrages

Nous vous proposons deux programmes de courts-métrages :
- Petits et grands
- Petites histoires d'Amérique Latine
 

Les films sont sans paroles ou en version originale sous-titrés en français. A partir de 6 ans.

 

Petits et grands

Cinélatino a le plaisir de proposer aux plus jeunes un nouveau programme composé de 6 courts-métrages. Ces films sont reliés par une thématique : chacun à sa manière raconte un moment où les liens se construisent entre petits et grands. Des moments qui sont comme des graines qu’on sème, où se partagent les choses qu’on aime et qu’on ne veut pas perdre, les récits sur comment tout recommence, toujours, et ainsi va le cycle de la vie. Des moments où se transmettent les histoires pour faire grandir les enfants. A moins que ça ne soit les enfants qui fassent grandir les adultes ?

 

Bá (Grand-mère)


De Leandro Tadashi (Brésil, 2015, 14’)

La grand-mère de Bruno est très vieille et ne peut plus vivre toute seule. Lorsqu’elle vient habiter dans sa maison et qu’il doit lui laisser sa chambre, Bruno ne l’accueille pas à bras ouverts. Et si le bouleversement des habitudes de la famille permettait à de nouveaux liens d’éclore ?

 

 

 

 

 


Chatarra (Ferraille)


De Walter Tournier (Uruguay, 2015, 5’)

Un inventeur avec « un petit vélo dans la tête » fabrique un univers très personnel, peuplé d’animaux mécaniques. Poules, héron, canard, vache et petit chien cohabitent dans l’enceinte de cette improbable basse-cour. Mais si l’on élargit la focale, comment va le monde autour de lui ?

 

 

 

 

 

Caminho dos gigantes (Le chemin des géants)


De Alois Di Leo (Brésil, 2016, 12’)

Dans une forêt aux arbres géants, une petite fille indigène se questionne sur le cycle de la vie et le respect des coutumes ancestrales. En une nuit et un jour, ses émotions évoluent et elle prend la mesure du lien indéfectible qui unit les hommes aux forces de la nature.

 

 

La Matinta Perera


De Humberto Avelar (Brésil, 2006, 13’)
Au cœur d’un village brésilien, les habitants tremblent lorsque plane la Matinta Perera, la terrible sorcière qui se transforme en oiseau... Par hasard, une fillette et son chat s’aventurent dans son antre. Cette petite visite fera changer le regard de la petite fille et, au-delà, celui des villageois sur cette magicienne pleine de surprises.

 

Sous réserve de confirmation

 

 

 

Arraigo (Enracinement)


De María Laura Reina (Venezuela, 2016, 7’)
Une enfant accepte difficilement le départ de son grand frère qui doit quitter le foyer familial et la confier à une étrangère. Elle refuse de lui dire au revoir. Mais c’est sans compter la force du lien fraternel…

 

 

 

 

 

 


Bom día pé de coco (Bonjour, cocotier !)


De Coletivo Cinema e sal (Brésil, 2015, 7’)

Tauan, un petit garçon qui habite au bord de la mer, nous raconte sa vie quotidienne : il nous fait visiter son village, rencontrer ses habitants et partager ses jeux. Il nous présente également les amis avec qui il a réalisé ce film d’atelier.

 

 

 

 

 

 

 

Petites histoires d'Amérique Latine

 Une invitation au voyage, autour de cinq films aux origines et aux formes les plus diverses, du Mexique à l’Argentine en passant par le Venezuela, la Bolivie et le Brésil. Une mosaïque de films traversée par les grandes questions de l'Amérique latine : les inégalités sociales, l’exploitation des ressources naturelles, le travail, l’école, la famille. Mais aussi de l'enfance : le jeu et l’amitié, la transmission et les passages initiatiques.

 


A mula teimosa e o controle remoto (La mule têtue et la télécommande)


de Hélio Villela Nunes (Brésil, 2010, 15’)

Au fin fond de la campagne brésilienne, deux enfants. L'un peste sur sa mule qui ne travaille pas, l'autre joue tranquillement avec son avion téléguidé. Un gamin des villes et un gamin des champs vont se rencontrer et découvrir,   au-delà de leur univers social différent, la tendresse d'une amitié naissante.

 

 

 


Abuela grillo (Mamie grillon)


De Denis Chapon (Bolivie/Danemark, 2009, 13’)
Notre petite Mamie Grillon a un pouvoir magique: lorsqu’elle chante, elle fait tomber la pluie. Pourtant, ce don exceptionnel va lui jouer bien des tours… A travers cette jolie animation, Denis Chapon touche du doigt le combat pour l’accès à l’eau des populations indigènes en Bolivie.

 

 

 

 


Alitas (Petites ailes)


De Gabriela Palacios (Mexique, 2009, 13’)

Juanita a les yeux qui pétillent depuis qu'elle a aperçu de superbes ailes d'ange au marché. Ne pouvant se les acheter, elle va faire preuve d'une ingéniosité surprenante pour les obtenir.

 

 

 

 

El galón (Le barril)


De Anabel Rodríguez Ríos (Venezuela, 2013, 11’)

Luis David a une dizaine d’année, il est pêcheur, il a sept frères et sœurs, et habite le Lac Maracaibo, un lieu insolite où les maisons sont sur pilotis et où l’on vit sur l’eau.
C’est aussi un endroit où on exploite le pétrole. Et Luis et ses copains ont une manière bien à eux d’utiliser les barrils qui servent à le transporter…

 

 

 

 

 

 

En la ópera (A L’opéra)


De Juan Pablo Zaramella (Argentine, 2010, 1’)

La magie de l'opéra éveille toutes sortes d'émotions chez le spectateur... Mais pourquoi celui-ci les fait-il tous verser des torrents de larmes ?

 

 

 

 

 

 

 

Ciné-conte

La Médiathèque Cabanis et Cinélatino proposent cette année un ciné-conte un peu particulier qui met à l’honneur le projet « 68 voces ».* Il s’agit d’une série de contes indigènes mexicains racontés dans leurs langues d’origine et adaptés en cinéma d’animation. 6 petits courts-métrages ont été choisis pour nous raconter les origines du monde en langues Huichol, Tseltal, Matlatzinca, Mazateco, Seri et Tojono O’otam. Les films seront projetés sans sous-titres français ; la musique de ces langues inconnues, le langage des images et les histoires de la conteuse Mara de Patagonie guideront les enfants dans la découverte ces contes venus d’ailleurs.

* Projet avec le soutien  de COMBO, CANAL ONCE, INALI et CDI

 

 

« Elle a parcouru les petits villages du sud de l'Argentine en écoutant les habitants, leurs histoires de vie, leurs chansons, leurs contes et légendes. C’est de là qu’elle puise ce qu’elle raconte et ces récits s’enrichissent en voyageant. »

 Mara de Patagonie - Conteuse 
 

 

 

Calendrier des séances de projection pour les familles

Avant le festival  - tarifs habituels des salles
Mercredi 15 février à 14h30 -  Programme "Petites histoires d'Amérique latine" au Cinéma Le Cratère
Vendredi 17 février à 14h30 -  Programme "Petites histoires d'Amérique latine" au Cinéma Le Cratère
Mercredi 8 mars à 14h30 -  Programme "Petites histoires d'Amérique latine" et Ciné-goûter au Centre culturel Alban Minville

Pendant le festival   - tarifs habituels du festival
Dimanche 19 mars à 14h30  - Programme "Petits et grands"  à la Cinémathèque de Toulouse
Mercredi 22 mars à 14h30 -   Programme "Petits et grands"  et Ciné-goûter au Centre culturel des Mazades
Mercredi 22 mars à 16h00 -  Ciné-conte spécial Mexique à la Médiathèque José Cabanis
Samedi 25 mars à 14h30 -  Programme "Petits et grands" à la Cinémathèque de Toulouse