Programmation 2017

 

Cinélatino, Rencontres de Toulouse  du 17 au 26 mars 2017


 

DÉCOUVREZ DÈS À PRÉSENT LA PRÉPROGRAMMATION DE LA 29E ÉDITION DE CINÉLATINO

 

 

Comme chaque année, les différents panoramas proposés par le festival explorent le cinéma d’Amérique latine dans toute sa richesse et sa diversité. On cherche à présenter au public un éventail de films variés aux thématiques fortes et à l’esthétique singulière. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir de jeunes réalisateurs et des cinéastes confirmés.

 

 

 

compétitions

découvertes

REPRISES

Muestra

  • Otra Mirada

  • Panorama des associations

  • Tango

Focus, caliwood : hier, aujourd'hui, demain

Jeune public

Autour du cinéma

CINÉLATINO EN RÉGION

 

 

 

 

 

 

 

 

Compétitions


 

Douze longs-métrages de fiction, sept documentaires et huit courts-métrages de fiction inédits en France seront en compétition cette année. Une sélection parmi des films récents et d’une grande diversité, explorant les différentes facettes de l’Amérique Latine.

 

La programmation détaillée sera dévoilée au cours du mois de février.

 

 

Découvertes


 

 

Une sélection de films de fiction unique puisque encore jamais vue à Toulouse et en France !

 

 

Reprises


 

 

Pour voir et revoir les films latinos qui sont déjà sortis en salle.

Au programme : Biopic, documentaire et fiction...
 

 

Muestra


 

 

  • Otra mirada

La sélection Otra Mirada met en avant un cinéaste, sous la forme d'une rétrospective de ses œuvres.

Pour sa 29e édition, Cinélatino vous invite à découvrir plusieurs films du réalisateur, scénariste et producteur Julio Hernández Cordón et venir échanger avec lui.

Né en 1975, Julio Hernández Cordón s’est formé au Centro de Capacitación Cinematográfico au Mexique. Dès son premier film, Gasolina, en 2008, repéré à Cinéma en Construction et primé à San Sebastian, il pose avec assurance les bases d’une esthétique singulière et politique,  inspirée du Do It Yourself prôné par les groupes de Garage et de Punk et teintée de références à Harmony Korine et à Larry Clark. La plupart de ses films ont été sélectionnés et récompensés dans des festivals prestigieux, faisant de lui, un des réalisateurs les plus reconnus d'Amérique latine.

 

En 2011,  son film Las marimbas del infierno, avait remporté le Grand Prix Coup de Cœur au festival Cinélatino. Puis en 2012, c'est le film Hasta el sol tiene manchas qui a reçu la mention spéciale du jury au FID de Marseille. En 2016, il a été nominé au prix du meilleur réalisateur au cours de la 58ème remise des Ariel Awards à Mexico pour son travail dans Te Prometo Anarquía.

En proposant cette première rétrospective intégrale de l’œuvre de ce réalisateur qui a réalisé 6 films en neuf ans, Cinélatino met en lumière une trajectoire singulière, farouchement libre et particulière dans le panorama du cinéma latino-américain contemporain.

Lire la suite

 

 

 

  • Panorama des Associations

 

Sélection de documentaires choisie en partenariat avec des associations militantes.  L’occasion de donner une lecture nouvelle des sociétés latino-américaines. Les projections sont suivies de débats.

 

 

  • tango

 

Films et animations autour de cette danse emblématique de la culture latino-américaine, présentés en partenariat avec des associations toulousaines consacrées au Tango.

 

 

 

 

Focus, Caliwood : hier, aujourd'hui, demain


 

 

Chaque année, Cinélatino aborde le cinéma d’Amérique latine via une thématique forte et significative. En 2017, une sélection de films abordera différentes facettes de la richesse cinématographique de Cali.

 

 

À l’échelle de l'Amérique latine, Cali, surnommée Caliwood, est une référence importante dans l'histoire du cinéma. Tout a commencé dans les années 1970, avec un groupe de « quelques bons amis » d’une vingtaine d’années, - le «  groupe de Cali » - dans une salle de cinéma du quartier San Fernando. La cinéphilie dans une ville en pleine modernisation les amène de la création d’un ciné-club et d’une revue, Ojo al cine, à la réalisation. Le court métrage Agarrando pueblo, accompagné du texte manifeste « La pornomiseria », sont fondateurs d'un mouvement qui enchaîne courts et longs métrages et qui marque une époque de camaraderie, d’expérimentation, d’esprit critique et de jouissance.

 

Cinélatino rendra compte de cette trame dans son focus : du Caliwood d’Andrés Caicedo, Carlos Mayolo, Luis Ospina et Ramiro Arbélaez (ces deux derniers invités du festival) aux talents émergents, féminins d’aujourd’hui, en passant par les rétrospectives d’Ospina et d’Óscar Campo et d’une sélection de documentaires de Rostros y rastros. Les récits construits par plusieurs générations de cinéastes, mêlés les uns aux autres, au long de cinq décennies, offrent une radiographie qui s’ouvre de la ville à un pays entier.

 

C'est aussi la rencontre de deux villes  -Toulouse/Cali - qui ont en commun l’amour du cinéma puisqu'elles sont dotées de cinémathèques, de salles de cinéma, de festivals de cinéma, d’universités avec des spécialités dans les formations à l’audiovisuel, et surtout d’un public, curieux, éclairé… Toulouse est la plus latine des villes françaises avec une forte présence de la communauté latino-américaine et d’hispanophones et compte la présence d’un des deux instituts en France consacré aux études sur l’Amérique latine (IPEAT) et un département renommé d’espagnol.

Voir la liste des films au programme : ici

 

 

 

 

Jeune public


 

Cette année, la programmation « jeune public » vous invite à découvrir un ciné-conte et deux programmes de courts-métrages intitulés Petits et grands et Petites histoires d'Amérique Latine

Les films sont sans parole ou en version originale sous-titrés en français. 

 

Toutes les informations ici

 

 

Crédits image 68 Voces
 

 

 

 

 

AUTOUR DU CINÉMA


 

En parallèle des projections, Cinélatino propose différents événements qui feront vivre la ville de Toulouse au rythme des cultures latino-américaines.

 

Au programme :

des rencontres avec les réalisateurs, des rencontres littéraires, des expositions, des moments d'initiation au danse latines, des concerts, des ateliers culinaires et nos célèbres apéros-concerts !

 

 

Nous dévoilerons toutes les informations détaillées au cours du mois de février.