Suivre l'actualité des projets construits en partenariat avec les écoles primaires

 

Programmation cinématographique


Ce projet propose aux enfants de CM2 de l'école de la Juncasse de devenir des programmateurs en herbe pour Cinélatino. En amont du festival, plusieurs interventions ont été consacrées à visionner des courts-métrages et en parler avec l’aide de l'intervenante cinéma, Marie Chèvre. L’objectif est d’apprendre à mieux lire les images, à construire un point de vue et à exprimer des émotions à leur égard. Comme dans un comité de programmation, les enfants ont ensuite dû se mettre d’accord collectivement pour faire leur sélection et élaborer leur programme de courts-métrages. Enfin, pendant Cinélatino, à la Cinémathèque de Toulouse, ils présenteront leur programmation à plusieurs classes de leur école et au public du festival, et animeront les échanges avec la salle.

 

 

Dans le cadre du dispositif Passeport pour l'Art mis en place par la Mairie de Toulouse
  

 

 

 

Voyage en Amérique latine


Ce projet propose aux enfants, d'une classe de CP et d'une classe de CE1 de l'école Lespinasse, un grand voyage en Amérique latine en compagnie de Mara de Patagonie. Conteuse d’origine argentine, elle est également chanteuse de tango et cuisinière. Elle amènera les enfants à la découverte de l'Argentine, l'Uruguay et bien d'autre pays à travers le conte,  présent à chaque escale, et associé tour à tour au tango, à la cuisine et au cinéma.

 

 

Dans le cadre du dispositif Passeport pour l'Art mis en place par la Mairie de Toulouse

  

 

 

Des "petites histoires d'amérique latine" dans les écoles primaires


Pour la quatrième année consécutive, Cinélatino propose un travail aux écoles primaires de Haute-Garonne autour du programme de courts-métrages « Petites histoires d’Amérique latine - volume 2 », en partenariat avec les Conseillères Pédagogiques Départementales langues vivantes et cinéma du Rectorat de l’Académie.

 

Le projet s’articule autour de trois temps forts :
- début octobre, une formation pour les enseignants
- en janvier, des projections animées (discussions avec les classes sur chaque court-métrage), à l’issue desquelles les enfants votent pour leur film préféré
- pendant le festival, une séance de restitution des projets des classes participantes avec l’annonce du film primé par les enfants

 

Au fil des mois, chaque enseignant travaille avec sa classe dans le domaine de son choix : les langues vivantes et le cinéma bien sûr, mais aussi la poésie, la danse, les arts visuels...

Pour découvrir les projets menés l’année dernière :  cliquez ici

 

Avec le soutien du Rectorat de l’Académie de Toulouse