Verano de Goliat

Image

Année - Section: 

Réalisation: 

Nicolás Pereda

Pays: 

  • Mexique

Pays de coproduction: 

  • Canada
  • Pays-Bas

Titre français: 

L'Été de Goliat

Année: 

2010

Durée: 

1h16

Type: 

Fiction

Acteurs: 

Gabino Rodríguez (Gabino), Teresa Sánchez (la mère), Juana Rodríguez (doña Juanita), Harold Torres, Oscar Saavedra Miranda

Synopsis: 

Teresa, qui vient d’être abandonnée par son mari, traîne désespérément une lourde valise. Dans un village, elle interroge les habitants pour tenter de comprendre se qui s’est passé. Son fils Gabino, soldat en permission, a quant à lui d’autres préoccupations. Le réalisateur retrouve une fois encore Teresa Sánchez et Gabino Rodríguez, dans le rôle de la mère et de son fils. Mais, cette fois-ci, la mère devient le principal protagoniste aux côtés de plusieurs villageois qui marquent chacun le film par leur personnalité. Tout ceci concourt à la rencontre avec l’âme d’un village, ses histoires, ses souffrances, ses joies où les jeux des enfants ont autant d’importance que les troubles émotionnels des adultes.

Teresa acaba de ser abandonada por su marido y arrastra desesperadamente una pesada maleta. En un pueblo, interroga a sus habitantes para intentar comprender que ha pasado con su vida. Su hijo, Gabino, soldado en retiro, tiene por su lado otras preocupaciones. El realizador pone una vez más a Teresa Sánchez y Gabino Rodríguez en el rol de la madre y su hijo. Pero esta vez la madre se convierte en la protagonista principal al lado de la gente del pueblo que marca la película gracias a su personalidad. Todo esto contribuye en recrear el alma de un lugar, sus historias, sus sufrimientos y sus alegrías. Un pueblo donde los juegos de infancia tienen tanta importancia como los desordenes emocionales de los adultos.
 

Bio du réalisateur: 

Né en 1982 à Mexico, diplômé en cinéma à l’Université de York au Canada, Nicolás PEREDA a réalisé plusieurs films en vidéos pour le théâtre, l’opéra et la danse avant de réaliser son premier long-métrage ¿Dónde están sus historias? qui a obtenu le Prix Découverte de la Critique Française en 2008 à Toulouse. Depuis, il n’a cessé de réaliser et a déjà eu droit à plusieurs rétrospectives de son oeuvre. Verano de Goliat a reçu le Prix Orizzonti au festival de Venise en 2010.