No Los Dejaron Volver (fr)

No Los Dejaron Volver

Sélection: 

Format: 

Moyen-métrage

Type: 

Documentaire

Pays: 

  • Colombie

Scénariste: 

Ángela Carabalí – Juliana Carabalí

Réalisateur: 

Ángela Carabalí

Synopsis: 

1992. À Caloto, dans le Cauca, mon père, le fermier Essau Carabali Brand, disparaît dans des circonstances mystérieuses, détenu par les plantations de canne à sucre et les rizières, terreau fertile pour les cultures nourricières et les horreurs. La vie continue, et nous avons dû continuer sans lui. 25 ans plus tard, un rêve déclenche l’urgence de déterrer l’histoire et d’explorer l’absence comme un concept et la réalité de notre environnement immédiat. Le film écrit par deux sœurs se concentre sur la création de corrélations et de contrastes entre rêve et réalité, bien plus que sur les bourreaux et les victimes, révélant les conséquences  de l’absence pour les proches des disparus. No los dejaron volver est une histoire qui poursuit des champs expérimentaux. Des épiphanies, des révélations et des rêves motivent le parcours en cette terre étrangère insatiable quand il s’agit de dévorer des gens.

Concept visuel: 

C’est un documentaire expérimental avec des métaphores graphiques et acoustiques, et des interventions sur archives sélectionnées (séquences animées sur des moments spécifiques). Quatre sujets structurent le film: les retrouvailles, la recherche, l’attente et l’absence, et le deuil. Une voix off à la première personne raconte le film, et un groupe de personnages est formé de plusieurs proches de la victime. Le paysage (rivière, argile, plantations) est un personnage à part entière, et l'onirisme, la magie et la religion sont esthétiquement et thématiquement présents.