Les infos

Découvrez Roma !

Du 16 mai au 2 juin, les cultures latino-américaines et caribéennes étaient mises à l’honneur en Occitanie via le dispositif "Semaines de l'Amérique latine et des Caraïbes" (SALC), coordonné par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et relayé en région par les services déconcentrés de l’État et les collectivités territoriales.

Les films latinos sélectionnés à Cannes 2024

En sélection de la compétition officielle de la 77é édition du festival de Cannes, de la Quinzaine des cinéastes, de la Semaine de la Critique ou encore en sélection ACID, le cinéma latino-américain sera représenté par 9 neuf films cette année, symboles de « l’incroyable créativité des cinématographies d’Amérique latine […] et des propositions très réjouissantes* » proposées !
* Extrait de la présentation par Julien Rej de la sélection de la Quinzaine des cinéastes.

 

Les films en sélection :

Semaines de l'Amérique Latine et des Caraïbes 2024 en Occitanie

Du 16 mai au 2 juin 2024, la région Occitanie vibrera au rythme des cultures latino-américaines et caribéennes avec les Semaines de l’Amérique latine et des Caraïbes (Salc). La onzième édition de cet événement emblématique offrira une occasion unique de découvrir et d'apprécier la richesse et la diversité de ce sous-continent.

Encore quelques séances, pour jouer les prolongations

La programmation Cinélatino n'est pas tout à fait terminée. Lundi 25 et mardi 26 mars quelques films sont encore projetés au Cratère. Jeudi 28 mars, Mis Hermanos est projeté au Mélies à Castelmaurou + Mis Hermanos est projeté à l'American Cosmograph jusqu'au 2 avril.

Soirée Brésil

Dimanche 24 mars | Hiver 1969. Pierre Barouh retrouve son ami Baden Powell à Rio de Janeiro. Ensemble, ils partent à la rencontre des pères de la samba, João da Baiana, Pixinguinha et de leurs disciples, Maria Bethania, Paulinho da Viola, afin de témoigner de la vitalité de la culture carioca sous l’étau de la dictature militaire. Un documentaire exceptionnel sur la musique brésilienne réalisé par Pierre Barouh, dénicheur de talents, qui fit découvrir la bossa nova en France. Avant-première...

Sur un air Tango

Dimanche 24 mars | Personnalité débordante, musicien d’une intégrité farouche et abrasive, Rubén Juárez écrivit sa légende avec son bandonéon blanc. Il s’est éteint le 31 mai 2010, à 63 ans. Il était devenu El Último, le dernier des géants, au prix d’une trajectoire tourmentée. Avec sa personnalité et son génie singulier, il laisse un héritage artistique hors du commun. Débonnaire et tonitruant, de coups de coeur en coups de gueule, il guettait sans relâche le nouveau défi, le prochain tango. Et qui l’aime le suive !

Focus: salut les cubain·es ? Résister a l'effacement

Cuba a été pendant la seconde moitié du XXe siècle un pays au cinéma dynamique, fruit d’une politique nationale volontariste dont l’ICAIC était l’organisation et la ferveur révolutionnaire le carburant. Les immenses difficultés actuelles entretenues par le blocus ont modifié en profondeur la relation de l’île à ses cinéastes.

Focus : Horror.mx | Vampires et tremblements au pays des cactus

D'inquiétantes haciendas noyées dans la brume, un cow-boy chantant et des extraterrestres, un joyeux taxidermiste aux prises avec sa femme, perverse et obsessionnellement religieuse, l’avènement du sabbat des sorcières mâtiné d’érotisme et filmé à hauteur d’enfant, un voyage dans l’au delà ...

Programmation Jeune Public 2024

Le festival Cinélatino, c'est aussi une programmation dédiée aux plus jeunes à partir de 6 ans! Au programme cette année, vos enfants pourront découvrir 2 programmes de courts-métrages : Éclore, accompagné d’un ciné-conte, et du cinquième volet de la série Petites histoires d'Amérique latine, regroupant cinq histoires visant à leur faire découvrir le continent latino-américain, du Mexique à l'Argentine en passant par le Pérou et la Colombie...

PRIX CINÉMA EN DÉVELOPPEMENT - CINÉLATINO

Dans le cadre d'une nouvelle édition du Working JIIFF, l'espace d'Industrie du JIIFF, José Ignacio International Film Festival, qui s'est déroulé du 18 au 21 janvier 2024, le Festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse en partenariat avec l'Ambassade de France en Uruguay et la Coopération Régionale pour le Cône Sud a attribué le prix Cinéma en développement - Cinélatino au projet El prócer réalisé par Agustín Carbonere et produit par Eva Padró, sélectionné dans la section JIIFF Lab.

Film de clôture

Samedi 23 mars | Après un exil politique, le fils d'un puissant industriel est de retour en Argentine dans les années 1980. Lorsque son propre frère est kidnappé, commence pour lui une descente aux enfers où il découvre que la démocratie a encore partie liée avec les responsables de la dictature et qu'il devra négocier avec des criminels. Le film adapte l'histoire vraie de Martín Sivak publiée dans son roman El salto de papá (2017). Ovationné à La Mostra de Venise, ce thriller politique qui explore la transition de la dictature à la démocratie est porté par Rodrigo de la Serna (Buenos Aires 1977) dans le rôle principal.

Pages