Los muertos no quieren nadar (FR)

Los muertos no quieren nadar
Image

Sélection: 

Format: 

Long-métrage

Type: 

Fiction

Pays: 

  • France

Réalisateur: 

Brigitte Bousquet
Marco Bentz

Synopsis: 

En Amazonie péruvienne, de petits groupes se forment pour faire face aux abus de l’État et de l’argent, d’autres ne font rien et d’autres encore ne savent rien. À travers le portrait de plusieurs personnages et d’une fiction poétique qui rappelle tant l’Histoire que les mythes, le documentaire questionne la réalité amazonienne. Il expose au quotidien les conséquences de l’économie globalisée et s’interroge sur la place de l’humain dans un monde sans divin. Au gré de la lente remontée du fleuve, les faits et les personnages rencontrés illustrent la réalité de cette trame complexe où se confrontent plusieurs frontières culturelles, environnementales et spirituelles. Le film se développe à hauteur humaine, auprès « d’indiens » sans plumes ni maquillages, d’occidentaux plus ou moins égarés et de la pauvreté ordinaire. La narration se tisse à travers les entrevues et l’observation qui mêle mises en scène et digressions contemplatives, mais aussi par la présence ténue d’un témoin du voyage. La courte fiction, inspirée dans sa forme du théâtre Nô, reprend tant les mythologies que l’histoire ou les rêves. Par sa poésie, elle ouvre le film sur d’autres perspectives, d’autres possibles. Les rôles, distribués au hasard des rencontres, sont le prétexte à ce jeu autour du réel et de l’illusion, limite qui n’existe pas dans la culture shamanique.

Concept visuel: 

L’écriture alterne plans fixes et caméra à l’épaule, deux rythmes qui accompagnent les temps d’actions et de contemplations, dans une attention particulière portée à la photographie. Tourné en DSLR avec des objectifs fixes Leica, le film se situe dans la veine du «Cinéma Direct» avec pour inspiration Michel Brault, Chris Marker ou encore Raymond Depardon. Une photographie toujours au service de la narration.