Todos Os Mortos / All the Dead Ones (FR)

Todos Os Mortos / All the Dead Ones

Sélection: 

Format: 

Long-métrage

Type: 

Fiction

Pays: 

  • Brésil

Réalisateur: 

Caetano Gotardo
Marco Dutra

Synopsis: 

Se déroulant durant les derniers mois du XIXe siècle et le début du XXe siècle, Todos os mortos est l’histoire du déclin d’une famille à São Paulo vue par trois femmes : la mère, Isabel et ses sœurs Maria et Ana. Après la mort de leur domestique Josefina, une ancienne esclave noire qui vivait auparavant avec la famille dans une exploitation de café, la notion de « maison » cesse d’avoir du sens. Isabel tombe malade et cela va en s’empirant. Elle semble avoir seulement quelques mois à vivre. Maria, bonne sœur et enseignante a peu de temps à consacrer à la maison. Elle charge Ana de cela. Mais Ana est une fille étrange, silencieuse, seule et qui n’a jamais pu se marier. Plus le temps passe, plus Ana développe une relation obsessionnelle avec les souvenirs de la ferme familiale et les esclaves qui vivaient là. Leurs fantômes reviennent la hanter. Jorge manque aussi aux trois femmes. Il les a laissées en ville afin de travailler pour les Italiens qui achètent la ferme familiale. Les femmes savent, au plus profond d’elles-mêmes, qu’il ne reviendra pas. Le film est établi autour de trois grands jours de fêtes brésiliennes : le jour de l’indépendance, le jour des morts et le carnaval. Incapable de partager l’euphorie qui vient avec la modernisation de la ville de São Paulo, Isabel, Ana et Maria approchent inexorablement la maladie et la folie.

Concept visuel: 

Le concept visuel est une part très important à nos yeux. établie à la fin du XIXe siècle, l’intrigue s’y déroule fidèlement et tous les personnages y sont immergés. Cependant, la ville dans laquelle les personnages évoluent est le São Paulo actuel. Les espaces intérieurs sont reconstitués selon les périodes, la même logique a été appliquée aux costumes. Mais les espaces publics sont l’asphalte, les bâtiments, l’électricité et les bruits de la ville dans laquelle nous vivons aujourd’hui. A travers cette confrontation des moments de l’histoire montrée grâce à une simple convention de film, les personnages deviennent des sortes de fantômes : le passé hante toujours la ville et est à la base de ce qui va advenir.